Tourisme "alentours"

LE TOURISME A CESTAYROLS ET DANS LES ENVIRONS







Logo Château Moussens





Pour toute

dégustation

et pour mieux vous

satisfaire, le chai de

Château Moussens

est ouvert.


Il vous suffit

de téléphoner

(aux heures de

repas) au


05.63.56.86.60



Vous pouvez aussi

nous contacter par mail :


a.monestie@free.fr









Cliquez ici pour

visualiser

notre actualité


Manifestations Château Moussens





BIENVENUE DANS LE SUD-OUEST DE LA FRANCE.

 

Midi-Pyrénées est une région enchanteresse... Cestayrols... Albi et Gaillac en sont des joyaux.

Laissez-vous porter par son histoire médiévale tout au long de ses cités, par ses architectures de briques roses et de pierres blanches de pays.

Laissez-vous guider par sa bonhomie, son charme, sa culture, ses vins, sa gastronomie...


CESTAYROLS


Cestayrols est situé au centre du "Triangle d'Or" tarnais Albi/Gaillac/Cordes-sur-Ciel et est entouré par le vignoble gaillacois.

Le village actuel date du Moyen Âge. Il a été fondé par les seigneurs de Penne, chassés de leur fief par la croisade des Albigeois.


Village de Cestayrols par Château Moussens


À la révolution, la commune est issue de la fusion des trois paroisses de Cestayrols, Lincarque et Roumanou.



Cestayrols et ses trois clochers par Château Moussens



 ALBI


La cité épiscopale d’Albi inscrite au patrimoine de l’Unesco

 

Au fil des siècles, la Cité épiscopale d'Albi a su éviter toute destruction importante. La qualité exceptionnelle des maçonneries en brique ont aussi permis à cet ensemble de traverser le temps. La Cité épiscopale est également admirablement préservée du fait de sa situation au sein d'un secteur sauvegardé depuis 1993, soumis à un règlement strict de protection et de mise en valeur.

 

Le 30 juillet 2010, le Comité du Patrimoine mondial de l'UNESCO réuni à Brasilia a reconnu la Valeur universelle exceptionnelle de la Cité épiscopale d'Albi en l'inscrivant sur la Liste prestigieuse du Patrimoine mondial dans la catégorie des biens culturels.

 

La Cité épiscopale d'Albi est structurée autour de sa cathédrale et de son palais-forteresse épiscopal érigés au XIIIe siècle. Elle a été inscrite pour son ensemble bâti, remarquablement préservé et représentatif de ce type de développement urbain en Europe, allant du Moyen-Âge à l'époque moderne et contemporaine. Elle se singularise également par sa grande cohérence visuelle due à l'usage généralisé et durable de la brique foraine.

 

La cathédrale Sainte-Cécile constitue le symbole monumental le plus remarquable, dans un style architectural gothique méridional unique, complété aux XVe-XVIe siècles par un décor intérieur exceptionnel (peintures, chœur et statuaire).


Source : http://www.mairie-albi.fr

Albi cité épiscopale par Château Moussens



GAILLAC


Le Vignoble gaillacois

 

Gaillac est un des plus anciens vignobles de Gaule. La culture de la vigne, importée en Gaule par les Phéniciens quatre siècles avant JC, se développe dans trois principaux berceaux : la Côte-Rotie, l'Hermitage, et le Gaillacois. La présence de la vigne et son utilisation pour l'élaboration de vin se confime à Montans. Cette commune proche de Gaillac, abritait dès le IIème siècle avant JC, une grande poterie dédiée essentiellement à la fabrication d'amphores servant à transporter le vin.

 

Gaillac et le vin, c'est une histoire vieille de 2000 ans qui ne tient pas du hasard. En effet, l'essor de notre vignoble s'explique par les conditions climatiques très favorables au développement de la vigne, la confirmation de la présence très ancienne de vitis vinifera sauvage dans la forêt voisine de Grésigne, et enfin un facteur essentiel : la situation géographique. La ville de Gaillac est implantée sur la partie inférieure du Tarn au début de la zone navigable qui, rejoignant la Garonne, conduit à Bordeaux. Elle est également au carrefour de routes importantes, notamment celle de Toulouse-Rodez, vers Lyon. Ce réseau a permis de faciliter le transport des marchandises et notamment du vin. Gaillac était un port important qui ne disparût définitivement qu'à la fin du XXème siècle.

 

Le vignoble gaillacois continue aujourd'hui de s'inscrire dans une dynamique qualitative. Les vignerons mettent tout en œuvre pour accroitre la notoriété de l'appellation. Ce travail constant de recherche de qualité, ancré dans l'histoire du vignoble, vient d'être à nouveau reconnu par l'INAO qui a accordé au Gaillac liquoreux en 2011, la mention "vendanges tardives".

Source : http://www.ville-gaillac.fr/decouvrir-gaillac/le-vignoble


Gaillac par Château Moussens


CORDES-SUR-CIEL



Cordes-sur-Ciel village préféré des Français

 

Cordes-sur-Ciel fascine tous ceux qui la découvrent parce qu’elle est d’abord une vision : celle d’une cité montant à l’assaut du ciel.

 

Parce qu’elle est ensuite un livre d’histoire et un album d’art où la mémoire des hommes est restée vivante, inscrite dans les pierres depuis sa création en 1222 par le Comte de Toulouse.

 

Son site exceptionnel, son héritage architectural remarquable en font une des villes médiévales les plus significatives de France et un des hauts lieux du patrimoine européen. Elle est aujourd’hui classée parmi les  Grands Sites de Midi-Pyrénées !

 

On raconte que la création de la cité fut présidée par les astres et que son emplacement fut choisi par le destin…

 

Son cadre de vie, d’une rare authenticité, a su attirer et retenir artistes et artisans qui trouvent, là, leur inspiration. A l’abri des puissantes portes fortifiées, les fastueuses demeures aux façades sculptées magnifient l’art gothique

 

Parcourir les rues, franchir les seuils, c’est voyager au travers des siècles !


Source : http://www.cordessurciel.fr/cordes-sur-ciel-un-voyage-dans-le-temps



Cordes sur Ciel Village préféré des Français par Château Moussens