Blog‎ > ‎

SOMMET DE LA CIRGL A LUANDA !

publié le 29 mars 2014 à 02:44 par Françoise Traverso   [ mis à jour : 29 mars 2014 à 04:04 ]
MINI SOMMET DE LA CIRGL A LUANDA, EN ANGOLA  - 25 mars 2014


COMMUNIQUÉ  FINAL


Sur invitation de Son Excellence José Eduardo dos Santos, Président de la République d’Angola et Président en Exercice de la Conférence Internationale sur la Région de Grands Lacs

(CIRGL), se sont réunis à Luanda, le 25 mars 2014, les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Conférence Internationale sur la Région de Grands Lacs, à savoir, S.E José Eduardo dos Santos,

Président de la République d’Angola, S.E Joseph Kabila, Président de la République Démocratique du CongoS.E Paul Kagame, Président de la République du Rwanda, S.E Yoweri

Museveni, Président de la République d’Ouganda et S.E Denis Sassou Nguesso, Président de la République du Congo  et, S.E Jacob Zuma, Président de la République d’Afrique du Sud, en

qualité d’Invité Spécial. Le Mini-Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement a analysé les voies pour accélérer la mise en oeuvre des délibérations du dernier Sommet de la Conférence

Internationale sur la Région des Grand Lacs tenu à Luanda le 15 janvier 2014.Les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont pris bonne note d’une information détaillée présentée par S.E. le

Président Joseph Kabila sur la situation dans l’Est de la RDC et sur les efforts que le Gouvernement de ce pays mène pour conclure le processus de démobilisation et  de réinsertion des

ex-Combattants du M23 dans la société, tout en rappelant la nécessité de mobiliser les ressources financières à cet effet.Il a également présenté les résultats des actions menées par les

FARDC pour neutraliser les Forces de l’ADF et poursuivre la pacification et la stabilisation de la Région.


Le Mini- Sommet a pris note du rapport de la réunion des Chefs d’Etat-Major tenue à Luanda, en Angola du 24 au 25 mars 2014 et a approuvé les recommandations suivantes:

 i.  Adopter une approche globale dans la lutte contre toutes les forces négatives en tenant compte du rôle de l’exploitation et de la commercialisation illégales des ressources naturelles dans l’alimentation des activités des forces négatives encore actives dans la Région. Des   sanctions politiques et économiques doivent être prises contre toutes les forces négatives.

ii.  Renforcer la coopération régionale et internationale dans l’identification et la neutralisation des chefs de toutes les forces négatives actives dans la Région.

iii.  Un rapatriement rapide, en collaboration avec les Nations Unies, des ex-éléments du M23 de l’Ouganda et du Rwanda où ils constituent un fardeau pour les deux pays.

iv.  Salue  la promulgation de la loi  sur l’amnistie par le Gouvernement de la RDC,  et a appelé à accélérer la mise en œuvre de  la Déclaration  de Nairobi en vue de  faciliter le traitement de la question des ex-éléments du M23.

Le Mini-Sommet a félicité le Gouvernement de la RDC pour les résultats obtenus et l’a encouragé à entreprendre et poursuivre les mêmes actions contre les FDLR.

Toujours sur la question des FDLR, les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont suivi les présentations de Son Excellence Paul Kagame, Président de la République du Rwanda et de Son Excellence Denis Sassou Nguesso, Président de la République du Congo et ont recommandé des efforts
coordonnés en vue de :

a)  Un rapatriement continu de ceux qui sont prêts à être désarmés et à retourner volontairement ;


b) Engager d’urgence des actions militaires contre ceux qui ne veulent pas être désarmés, conformément aux recommandations des Chefs d’Etat-Major.

Les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont également examiné la situation sécuritaire prévalant dans la Région des Grands Lacs et en Afrique
Australe et ont recommandé des mesures pertinentes.

Les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont félicité le Président José Eduardo dos  Santos, pour les efforts déployés dans la recherche de solutions pacifiques aux conflits dans la Région des Grands Lacs et l’ont également remercié pour les conditions mises à leur disposition pour la réalisation du Mini-Sommet et pour les résultats positifs obtenus.

FAIT À LUANDA, LE 25 MARS 2014


AETA/SUD KIVU
Point Focal - RDC


Comments