3. Origine du Mah-Jong

ORIGINE :


Les historiens s’accordent sur le fait que les jeux de cartes et de dominos (qui sont des dés accolés) ont été inventés par les Chinois. Au fil des siècles, les Chinois ont joué à toutes sortes de jeux de dominos et de cartes, et notamment aux cartes monétaires (à l’origine : des billets de banque), aux cartes d’échecs (Xiang Qi) , et aux cartes dominos.

Mais les légendes foisonnent autour de ce jeu pour lui ajouter du mystère et du charme asiatique.
On raconte qu'il aurait été joué sur l'arche de Noé pendant le déluge. L’Est a été le vent dominant pendant la tempête, devenant de ce fait le vent dominant de la partie. Cette théorie suggérerait que le jeu remonte environ à 2350 avant Jésus-Christ!

Une autre histoire suggère que Confucius, le grand philosophe chinois, aurait développé le jeu aux environs de 500 avant Jésus-Christ. L'aspect du jeu dans diverses provinces chinoises coïncide avec les voyages de Confucius lorsqu'il enseignait ses nouvelles doctrines. Les trois "Honneurs supérieurs" (dragons) coïncident avec les trois vertus enseignées par Confucius. Le "Chung" (moyen) le rouge, le "Fa" (prospérité) le vert, et le "Po" (blanc) le blanc, la Bienveillance, la Sincérité, et la Piété filiale. Les termes utilisés dans le jeu "Pung", "Chow " et "Kong" appuient également cette théorie : Confucius était de la famille Kong, son nom complet étant Kong-Fu-Tze, il a épousé une fille appelée Che et a adopté le nom "Chee" signifiant ‘se relier', que les occidentaux auraient déformé en "Chow".

 

Ce que nous savons avec plus de certitude c’est qu’après 1920 le jeu s’est rapidement répandu dans les différentes régions de Chine devenant peu à peu le jeu populaire qu’il est aujourd’hui. Les chinois ont par la suite supprimé les éléments peu élégants et ont complété le jeu par des règles, des codes et des rituels. Ces règles et rituels apparaissent par exemple en début de partie avec la construction méthodique des murs, la division, et la distribution des tuiles, et varient souvent d’une région à une autre.

Tout ces codes et rituels peuvent parfois sembler un tantinet mystiques ou inutiles pour les néophytes. Il s’agit cependant d’éviter un acte malveillant. Ainsi, il est important de comprendre que le Mahjong est à la base un jeu d’argent ou les paris animent les parties. Il était donc essentiel d’éviter la tricherie.

Ce sont ces améliorations qui ont progressivement (1910-1920) fait du mahjong un jeu de réflexion intéressant et particulièrement élégant.

C’est aux environs de 1920 que la diffusion du mahjong commence. De façon générale, en Asie les règles du Mahjong sont restées très proche de celles d’origine.Le Mah Jong fut introduit au Japon en 1907 pour la première fois et jouit immédiatement d’un succès grandissant jusqu’en 1929. De nombreux clubs de Mah Jong furent créés dans les grands centres urbains et des compétitions furent organisées entre la Chine et le Japon. Suite à la guerre sino-japonaise le jeu fut dûment interdit mais à la fin de la guerre, l’intérêt du public pour ce jeu refit surface et il devint encore plus populaire qu’il ne le fût avant guerre. Au Japon, le jeu devient également populaire après 1920, et après simplification des règles le jeu va connaitre un tournant pour devenir une variante appelée “Riichi”, plus complexe et subtile que la version chinoise traditionnelle. En Occident, et en particulier aux Etats-unis, les règles ont également été adaptées et certaines tuiles ont été ajoutées (tuiles joker).

En 1998 le gouvernement chinois crée la fédération chinoise de mahjong et en fait un sport national avec des règles officielles. Ces règles chinoises ont été reprises pour devenir les règles officielles internationales

Comments