Cultures. Religions

L'être humain et le religieux

Présentation de L'humain entre résistance et dépassement. Entretiens de M. Bolli, théologienne avec le Pr. P. Gisel, à propos du christianisme et du religieux en société contemporaine.

Recherches : langages, genre, imaginaire religieux,

Art et Christianisme

Textes en lien avec l'art

Archives : recueil 4; recueil 5

Aspects du christianisme en lien avec l'universel

En Ethiopie

avril 2014. Sur ce thème voir aussi les pages consacrées à la poésie et à la rencontre des autres : Trois cafés au Tigré. Partie III : Ombres et Lumières religieuses, 2015. Une très ancienne forme de christianisme, mais aussi animisme, islam, et d'autres.

En Arménie

Juin 2013, Voyage en Arménie ; et aussi un recueil : Brèves d'Arménie, Shopmybook.com, 2014.

Une des plus anciennes formes de christianisme.

En Amérique Centrale

1998 – Seminario Teologico de San José (Costa Rica). christianisme et d'autres.

En Israël et en Palestine

Pendant la période dite " du processus de paix", 1995. judaïsme et berceau du christianisme, mais aussi d'autres.

Ecriture de "Margelles" (3ème partie de Laisses, 1999).


Connaissance interreligieuse

Inde du nord, Varanasi : être en empathie avec la piété recueillie des pèlerins, sur la rive du Gange. Non loin de là, Sarnath, visiter la chapelle votive ornée de fresques aux couleurs subtiles et légères, qui content la transformation du prince Siddhartha en Bouddha. Là encore, de nombreuses personnes sont en prière.

En Inde du Nord , du Rajasthan à Varanasi. Bigarrures et lumière grisée. bouddhisme, hindouisme, islam, et autres.

*

Visite au site d'Angkor, Cambodge : "Envisager l'éternité ?", Collection 4

La danse geste qui exprime le sacré

Temples d'Angkor, Cambodge


Le thème de la danse cosmique

En divers contextes religieux et philosophiques : F. Rousseleau, “Fragment de 'théologie païenne'. Le thème de la danse cosmique entre mysticisme physique, hindouisme, New Age et vitalisme nietzschéen", p.135-160, in : Mises en scène de l'humain, Jacques Ehrenfreund et Pierre Gisel, Paris, Beauchesne, 2014.

En christianisme : J. Moltmann, Le Seigneur de la danse, Essai sur la joie d'être libre, Le Cerf-Mame, Paris, 1977.


La danse se présente parfois comme langage de bénédiction et de réconciliation

2013 - Pâques

Il y a quelques jours, en recevant l’Annuaire de l’AFERT (Association des Femmes Européennes pour la Recherche en Théologie) j’ai découvert un article intitulé « El tango argentino como lenguaje espiritual transcultural : sueňo de una vida mejor en situaciones de migración y de ambigüedades de género », de Mme Walz, une théologienne membre, elle aussi, de cette association. Son titre me remit la danse en mémoire. Depuis longtemps, la communication interculturelle, avec sa part de différence et sa part de ressemblance, m’intéresse. Par ailleurs, la danse d’une prophétesse (Miryam) en situation de nouvelle liberté mais aussi de très grande précarité, a été le thème de l’un de mes articles qui a prit le chemin de l’interculturalité en traversant plusieurs langues (Le geste et le chant d’une prophétesse, Le souffle des femmes, L. Irigaray ed., ACGF, 1996). Le motif de la danse prophétique m’est cher. De plus, durant la décennie 80-90, je me suis occupée de la diffusion du cinéma du Sud à partir du Festival International de Films de Fribourg (CH). Dans ce contexte, deux longs métrages du cinéaste Argentin F. Solanas m’ont fait connaître le tango comme langage populaire : Tangos – l’exil de Gardel qu’il a tourné en exil, et Sur, qui conte la première nuit de liberté d’un prisonnier politique, au cours de laquelle il oscille entre remémoration des souffrances vécues et visions oniriques et aimantes des siens et de son avenir. Film d’une puissance poétique rare. Des tangos aux paroles denses en soulignent la trame, notamment joués par Astor Piazzolla. Rien à voir avec le tango de salon.

L’article de Mme Walz, actuellement professeur à Buenos Aires, offre un exemple très bien documenté de travail théologique interculturel, modalité en plein essor aujourd’hui. Il explore la profondeur de l’enracinement culturel métisse du tango et fait danser ce motif à travers toutes les strates du sens: historique, sociale, interculturelle, conflictuelle, genrée, pour arriver à son sens spirituel. Il me permet de découvrir que parmi toutes les formes de tango, il y en a une qui a été élaborée en certaines communautés de migrants en Allemagne, mais aussi en Argentine et en Uruguay. Une forme de langage qui donne la parole à des êtres humains qui en sont le plus souvent privés. Moments de grâce, de bénédiction. Et si on peut aisément comprendre que certaines paroles de tango rejoignent les psaumes de lamentation de la Bible, il est plus rare de le voir inscrit dans l’ensemble des danses, présentées par ce livre, ainsi que le fait Mme Walz. La danse s’inscrit alors dans une perspective eschatologique (voir Jérémie 31,4ss), en un de ces moments où Dieu rassemble les dispersés. Elle exprime leur joie de la vie retrouvée et partagée.

Michèle Bolli

Prof. Heike Walz (Betthel/Buenos Aires) « El tango argentino como lenguaje espiritual transcultural : sueňo de una vida mejor en situaciones de migración y de ambigüedades de género », présenté ci-dessus, essai de traduction en français, à lire en bas de la page.

La danse comme aide à la résilience

France Schott-Billmann, Quand la danse guérit, Paris, Le courrier du livre, 2013. Depuis des millénaires, l'être humain a toujours dansé, se connectant ainsi à des énergies créatrices et transformatrices qui guérissent.


– ARCHIVES –

Michèle Bolli, "Le geste et le chant d'une prophétesse", Le souffle des femmes, Luce Irigaray ed., Paris, ACGF, 1996 (tr.,"The dance and the song of a Prophetess" ; accès par la page menu p.1.

"Dieu et danses", Vivre, En hommage à Pina Bausch lors de sa disparition.

___________________________________________________________

2. Le symbole culturel de la croix et le christianisme

Voir aussi Recueil 4.