Alcool de fioravanti

Baume de Fioravanti

 Ce baume appelé Alcoolat de Fioravanti obtenu par la macération de nombreuses plantes dans l'alcool : cannelle , myrrhe, Baies de Laurier,bois d' aloès, gingembre, girofle, muscade, galanga, zédoaire, , feuille de dictame de Crète, Galbanum, styrax , résine élémi, térébenthine de mélèze, musc et ambre gris (recette d'origine) , gomme de lierre et gomme arabique, consoude ... .
Il fut inscrit à la pharmacopée française jusque 1949.
Le baume de Fioravanti était employé autrefois contre les coliques néphrétiques, dans une infusion diurétique ; en frictions à l'extérieur, dans les douleurs rhumatismales, ou comme fortifiant dans le rachitisme. On s'en servait également pour fortifier les yeux. On distillait le baume de Fioravanti dans une cornue, au bain de cendres, et après en avoir retiré toute la partie spiritueuse, ou augmentait le feu de manière à obtenir un liquide huileux, d'une couleur citrine, que l'on nommait "baume de Fioravanti huileux", enfin, en poussant la chaleur jusqu'à brûler en partie le résidu, on obtenait de l'eau et une huile brune nommée "baume de Fioravanti noir"
Comments