partecipare / participer


Il Cammino dell'Angelo, proposto da Emmanuel e sua sorella Pascale è un pellegrinaggio un po' particolare: se la meta del pellegrinaggio è conosciuta con esattezza: Mont saint Michel, tutto il resto: cioè l'itinerario preciso, i luoghi per dormire... sono confidate a San Michele. In una società iper protettiva, dove tutto viene programmato in anticipo, è bene ogni tanto regalarsi un tempo dove ci si lascia condurre.

Infatti, niente è veramente organizzato, non sono previsti pasti gastronomici e l'alloggio per la notte può essere molto precario. Abbiamo spesso delle cartine poco precise, camminiamo tutta la giornata. Non sappiamo bene dove dormire e così tutte le sere si improvvisa. Per pranzo si ci accontenta di un frugale picnic. Ore e ore di cammino, ci si lava quando si può. Lo zaino è ridotto all'essenziale e non utilizziamo attrezzature troppo tecniche. Ciò per accogliere le sorprese della strada: l'incontro con la gente, la bellezza della natura, la ricchezza dei luoghi del passato...

Desideriamo aprire questo esperienza a tutti. Ovviamente, per mantenere lo spirito che caratterizza il nostro pellegrinaggio, il 'gruppo' non potrà superare 4/5 persone. Se intendi già 'prenotarti' per le prossime tappe, puoi sempre mandarci una mail. E nessuno ti vieta aggregarti soltanto per qualche giorno. Le date delle prossime tappe sono fissate circa due mesi prima.

Leggi con attenzione ciò che segue:
  1. Non c'è un 'responsabile', nemmeno un 'gruppo' ma soltanto 4 o 5 pellegrini che camminano e insieme prendono le decisioni.
  2. Facciamo una media di circa 30 km al giorno e si cammina anche se il tempo è brutto.
  3. Si parla poco sul cammino per saper meglio vedere, ascoltare e apprezzare.
  4. Iniziamo la giornata con un breve tempo di preghiera e partecipiamo alla messa (di solito la sera) nelle parrocchie che raggiungiamo alla tappa.
  5. Ci alziamo presto. Ogni 2 ore circa facciamo una pausa. Per pranzo, si fa un picnic all'aperto o in un bar. Si cammina fino alle 17.00 - 18.00, ma dipende se troviamo un posto per la messa e dormire. A volte si prosegue dopo. L'estate si cammina più che d'inverno.
  6. La sera ci accontentiamo di qualsiasi posto per dormire: lussuoso o scadente.
  7. Siamo pellegrini, quindi puntiamo più sull'incontro con nostri ospiti e sulla semplicità che sulle comodità
  8. Ciascuno depone la stessa somma di denaro in una cassa comune per tutte le spese: mangiare, berre, dormir.
  9. Inoltre portiamo lo zaino sulle spalle per tutta la giornata. Perciò non deve essere pesante: tra 8 e 10 kg. Portare solo l'essenziale: vedi lista.
La route de l'ange que nous proposons Emmanuel et moi, est un pèlerinage un peu particulier : nous n'avons pas de projets précis, juste un but... Le mont Saint Michel. Encore que pour ma part, c'est plutôt : « Va jusqu'où tu peux », en espérant bien sûr que ce soit jusqu'en Normandie. Je ne suis pas sportive, j'ai des chaussures neuves, je fume comme un pompier, et suis quasi demi-centenaire, aussi ce projet n'est pas des plus raisonnables, mais si l'ange est là, ça « peut marcher ».

Attention, il n'y a pas d'organisation ficelé, ni de repas gastronomiques, et le gîte peut-être des plus sommaire. Nous avons une carte assez imprécise. Nous marchons environ 30 km par jour. Nous ne prévoyons jamais précisément où dormir, c'est le soir qu'on improvise. Nous mangeons des piques-niques, à l'heure qui nous arrange. Le confort est minimal. On se lève tôt et on se lave quand on peut. Cette façon de cheminer, sans programme précis, ni horaire, ni gadgets encombrants et pesants, nous allège, nous aide à « lâcher prise ». Ainsi nous sommes plus disponibles pour accueillir les surprises du chemin : rencontres avec des gens, beauté de la nature, lieux riches de passé...

Nous souhaitons ouvrir ce pèlerinage à 2 (voir 3) autres personnes. (À partir de 5, compte tenu de l'inertie du groupe, ça devient plus difficile d'entrer en contact avec les personnes que l'on croise, de trouver où dormir etc...). On peut aussi ne marcher que quelques jours d'une étape. Si vous êtes intéressés, envoyez un mail. Les dates des prochaines étapes sont fixées environ 2 mois avant...

Voici avec plus de précisions comment nous fonctionnons: 
  1. Il n'y a a pas de « responsable » ni meme un 'groupe', mais seulement 4 ou 5 pèlerins, faisant la route ensemble, et prenant des décisions ensembles.
  2. Les étapes sont d'environ 30 km par jour. Nous marchons par tous les temps.
  3. Nous marchons sans trop trop parler, ce pour mieux voir, écouter, savourer. 
  4. Nous commençons la journée par un petit temps de prière et assistons le soir à la messe dans une paroisse sur notre route. 
  5. Nous partons à l'aube. On fait une pause environ toutes les 2 heures. On pique-nique soit dans un bar, soit dehors... On arrive vers 5 à 6 heure dans un village pour la messe. Après, s'il fait encore jour on peut marcher, si c'est la nuit, on y fait l'étape. En été on peut marcher plus longtemps qu'en hiver.
  6. Le soir, nous nous satisfaisons de n'importe quel gîte, qu'il soit sommaire ou luxueux.
  7. Nous sommes des pèlerins, aussi, nous misons plus sur la rencontre de notre hôte et la simplicité que sur le confort.
  8. Argent : chacun met la même somme dans une caisse commune, destinée à la nourriture, la boisson, le logis.
  9. Nous portons un sac à dos toute la journée, c'est pourquoi il est important qu'il ne soit pas trop lourd. (Entre 8 et 10 kg). Ne prendre que l'essentiel. Voire liste.
Ċ
Emmanuel Roze,
12 mar 2010, 12:40
Ċ
Emmanuel Roze,
12 mar 2010, 12:40
Comments