Parle, parle, Seigneur, ton serviteur écoute:

Parle, parle, Seigneur, ton serviteur écoute:
Je dis ton serviteur, car enfin je le suis;
Je le suis, je veux l'être, et marcher dans ta route
Et les jours et les nuits.

Remplis-moi d'un esprit qui me fasse comprendre 
Ce qu'ordonnent de moi tes saintes volontés, 
Et réduis mes désirs au seul désir d'entendre
Tes hautes vérités.

Mais désarme d'éclairs ta divine éloquence, 
Fais-la couler sans bruit au milieu de mon cœur, 
Qu'elle ait de la rosée et la vive abondance
Et l'aimable douceur.

Parle donc, ô mon Dieu! ton serviteur fidèle 
Pour écouter ta voix réunit tous ses sens, 
Et trouve les douceurs de la vie éternelle
En ses divins accents.

Parle, pour consoler mon âme inquiétée;
Parle, pour la conduire à quelque amendement;
Parle, afin que ta gloire ainsi plus exaltée 
Croisse éternellement.

Pierre Corneille, L'Imitation. liv. III, ch. II. 
Comments