maitre du monde

Maître du monde, qui régnait
Quand tout fut fait selon sa volonté, 
Et quand tout sera terminé,
Il a été, Il est,
Il est un, sans second,
Il est premier, Il est dernier
Sans commencement, sans fin,
Sans comparaison, sans ressemblance,
Sans association, sans dispersion.
C’est mon Dieu, mon vivant Sauveur, 
Il est ma bannière et mon refuge, 
En sa main je confie mon âme
Avec mon âme, je lui confie mon corps.
Avant qu’aucune créature ne fût créée, 
Sa royauté fut proclamée.
Lui seul règnera, redoutable. 
Il sera dans toute sa splendeur. 
À qui le comparer ou l’associer?
Pour toute matière et pour toute forme,
La force et le commandement lui appartiennent. 
Sans changement ou transformation,
Il est d’une immense force et puissance,
le roc de mon héritage au jour de détresse,
la coupe de mon destin le jour où je l’invoque,
quand je m’endors et quand je m’éveille. 
Le Seigneur est avec moi, aussi je ne crains rien.
Comments