Bénis, Seigneur, tous ceux qui sont dans la tristesse

Bénis l'esprit brisé
des souffrants,
la lourde solitude des hommes,
l'être qui ne connaît nul repos,
la souffrance qu'on ne confie
jamais à personne.

Bénis le cortège
de ces noctambules
que n'épouvante pas le spectre
des chemins inconnus.

Bénis la misère des hommes
qui meurent en cette heure.
Donne-leur, mon Dieu
une bonne fin.

Bénis les cœurs, Seigneur,
les cœurs amers.
Avant tout
donne aux malades
le soulagement,
enseigne l'oubli
à ceux que tu as privés
de leur bien le plus cher.
Ne laisse personne sur la terre entièrement 
dans la détresse.

Bénis ceux qui sont dans la joie,
protège-je les, Seigneur.
Moi, tu ne m'as jamais,
à ce jour, délivrée de la tristesse.
Elle me pèse parfois beaucoup.
Néanmoins tu me donnes ta force
et je peux ainsi la porter.

Edith Stein
Comments