Turquie: Bursa (Oyak-Renault)





Oyak-Renault, « joint-venture » créée en 1969 et associant le fonds de pension de l’armée turque avec la RNUR majoritaire, fait partie du programme de développement à l’international que Pierre Dreyfus a lancé dans les années 1960. La première Renault 12 sort des chaines de Bursa en 1971. L’usine de Bursa devient une usine majeure du dispositif industriel européen de Renault à partir des années 1990.


Histoire du site en bref...
 
Création
La société de fabrication automobile OYAK-Renault est créée en décembre 1969. L’usine s’implante à Bursa en 1970 et 1971.
Situation géographique
Bursa est à 250 km au Sud Est d’Istanbul (jusqu’à la mise en service du pont sur le Bosphore en 1974, le trajet Bursa-Istanbul  était mixte ferryboat-route).
La superficie aujourd’hui est de 53ha dont 30ha de bâtiments couverts.
Type de fabrication
Carrosserie et  Montage de voitures.
Moteurs.
Boites de vitesse.
Trains avant et arrière.
Grandes dates de l’usine
Les débuts: la Renault 12 (1969-1984)
·        
1969 : La RNUR obtient le 13 septembre 1969 l’autorisation de créer une société franco-turque de construction automobile avec Oyak (caisse de retraite des officiers turcs) comme partenaire principal. Implantation imposée à Bursa, ancienne capitale de l’empire ottoman et où Fiat (Tofas) se trouve déjà. Deux entités : industrielle (Oyak-Renault créée le 4 décembre 1969, dont Renault a le contrôle), commerciale (MAIS, dont Oyak a le contrôle).
·        
1971 : La première Renault 12 sort de chaine. 388 employés ont assemblé 1514 véhicules.
·        
1973 : Inauguration de l’usine par le président turc Cevdet Sunay.
·        
1980-1981 : Mouvements de grèves nationaux suite à l’assassinat du leader syndical Kemal Turkler. Coup d’état du général Evren et reprise du travail. Effondrement des ventes suite aux mesures prises pour lutter contre une inflation à 40%. Licenciements. Début des études techniques pour la construction de la Renault 9 .     1982-1983 : Développement d’une Renault 12 « plus habillée ». Visite du général Evren, président de la République.
L’extension de la gamme (1985-1990)
·       1985 : Lancement de la Renault 9. Nouvelles installations de peinture.
·      
1986 : Extension de la gamme (R9 Broadway, Renault 11, Renault Toros - restyling R12 développé par les techniciens d’Oyak-Renault -).
·      
1987 : Décision de fabrication de la Renault 21.
·      
1988 : La chute des ventes conduit à exporter en Europe (R9 Portugal, Moteurs C en Espagne). Début d’une vocation exportatrice.
·      
1990 : Lancement de la Renault 21.
Bursa, usine du dispositif industriel européen (1990- ...)
·        
1991-1993 : Contexte d’hyper inflation (70 à 80%/ an) avec  3 dévaluations successives de la monnaie turque de 70, 60 et 50%. Décisions d’augmentation des capacités de 80 000 véh./an à 140 000 véh./an et  d’introduction de la Renault 19. Modernisation et automatisation de l’usine (emboutissage, assemblage, peinture…). Plan qualité pour mise aux normes « européennes ».
·        
1994-1995 : Nouvelle crise économique et chute du marché auto de 50%. Baisse de production de 133 000 véhicules en 1993 à 78 000 en 1994. Plan social pour 1300 collaborateurs. Décision de fabrication à Bursa du break Megane I.
·       
1995-1999 : lancement du break Megane I en 1997 et de la Clio tri corps en 1999 (tous deux à destination des marchés local et export). Démarrage d’une ligne de montage du moteur K (en complément du moteur C et de la boite JB). Certification ISO 9001 (première usine du Groupe) et ISO 14000. L’usine devient une base de production de Renault pour l’exportation vers l’Europe. A la fin de la période, Renault est le premier producteur automobile en Turquie, le premier exportateur (plus de 80% de la production) et leader du marché turc.
·       
2003-2008 : lancements de Megane II tricorps (2003), de Clio III (2006), Clio III break (2007), Clio III tricorps (2008). En 2007, par rapport à 2002, la production et les exportations sont triplées (capacité de 360 000 véh./an), les effectifs sont doublés à 6000 personnes.
.     2012: l'usine a fabriqué son 4 millionième véhicule.
Production annuelle (1971-2013)
Véhicules
Source: Freyssenet M., La production du Groupe Renault par pays (véhicules particuliers et petits utilitaires), 1945-2013. Document d’enquête: cinq tableaux et six graphiques. Édition numérique, freyssenet.com, 2007 et mises à jour, 168 Ko. ISSN 7116 0941.
Mécanique
Capacité : 450 000 moteurs/ an.
2011 : 300 000 moteurs, 300 000 boites, 330 000 trains avant et 360 000 trains arrière.




Produits fabriqués et dates (situation à fin 2013)
En 2012, Bursa avait fabriqué un total de 4 millions de véhicules.
Véhicules

·        
Renault 12 (1971-1989)
·        
Renault 9 (1985-2000)

·         Renault 11 (1987-1996)
·        
Renault 12 Toros (1989-2000)
·        
Renault 21 (1990-1995)
·        
Renault 19 (1992-2003)
·        
Megane I (1997-2003)
·        
Megane I break (1998-2003)
·        
Megane II tricorps (2003-2009)
·        
Clio III (2006)
·        
Clio III tricorps (2008)
·        
Megane III (2009-…)
·        
Fluence (2009-…)
.       Clio IV (2012-...): Bursa, usine pilote
.       Fluence (dont version électrique)
Moteurs
C, K7, K4, K9
Boites
JB, JH, JR


Évolution des effectifs (1971-2013)
Source
: Freyssenet M., Effectifs des établissements du Groupe Renault en France et à l'étranger, par type d'activité, 1941-2013. Documents d'enquête, Édition numérique, freyssenet.com, 2010 et mises à jour. ISSN 7116 0941

Directeurs successifs
.       Michel LECLERE-BESSONET (1970-1975)
·        
Maurice FERTEY (1976-1980)
·        
Patrick DE BUTLER (1980-1986)
·        
Jean-Pierre REYNIER (1986-1989)
·        
B. BRUN (1989-1991)
·        
Pierre POUPEL (1991-1995)
·        
Jacques CHAUVET (1995-1999)
·        
Dominique CORREZE (1999-2002)
·        
Alain GABILLET (2002-2008)
.    Tarik TUNALIOGLU (2008-2013)
.
Aleš BRATOŽ (2013-...)