France: Maubeuge (MCA)

En 1969, débutaient les travaux de l’usine de Maubeuge à l'initiative de Maurice Schumann, ministre d'état, et de Pierre Forrest, maire de Maubeuge.
En 1971, la première carrosserie sortait de cette usine de la SUC - la Société des Usines Chausson-.
Renault, actionnaire minoritaire avec Peugeot y faisait ensuite fabriquer R15 et R17 puis de nombreux autres modèles jusqu'à l'acquisition de l’entreprise en 1981. Chausson Carrosserie devient Maubeuge Constructions Automobiles (MCA).
L'usine, dédiée aujourd'hui aux véhicules utilitaires, produit aujourd'hui les Kangoo, ainsi que d'autres modèles de Nissan et Mercedes-Benz dans le cadre des alliances conclues avec ces constructeurs automobiles.
Histoire du site en bref... 
Création
La construction de cette usine est décidée en avril 1969. Elle prend le nom de Chausson Carrosserie. L’usine est sous contrôle de la Société des Usines Chausson (SUC) avec des participations minoritaires de Renault et Peugeot. La nouvelle usine doit être consacrée à l’emboutissage et à la tôlerie, mais, très vite, la décision d’y ajouter des unités peinture, montage et finition est prise. L'usine démarre en 1971 avec la Renault 15, première voiture construite sur place. En 1981, Renault rachète les parts de la SUC et de Peugeot pour donner naissance à MCA (Maubeuge Constructions Automobiles), filiale à presque 100% de Renault.
Situation géographique
L'usine Renault de Maubeuge (MCA) est implantée dans la zone industrielle de Grévaux-les-Guides, sur le territoire des communes de Maubeuge et de Feignies, dans le département du Nord (France). Elle s'étend sur 83 ha.
Type de fabrication
Carrosserie et Montage
Grandes dates de l’usine
1969 : décision de construction
Avril 1971 : démarrage en emboutissage et tôlerie et première carrosserie (premières voitures: Renault 15 et 17). Le personnel  est issu notamment de l’usine Usinor de Louvroil dont les activités sont transférées progressivement à Dunkerque.
1976: fabrication de la Renault 12
1979 : démarrage de la Renault 18 (qui remplacera la Renault 12) et de la Fuego (qui remplace les Renault 15/17)
1981 : rachat par Renault des parts de Chausson. Naissance de MCA.
1993 : la décision est prise d'industrialiser le Kangoo exclusivement à Maubeuge. Rénovation complète de l'usine (équivalent de 500 millions d'euros): MCA 2000. Installation d'une presse transfert de 5400 tonnes comme à Douai.
1997 : rattachement de l’usine à la Division des Véhicules Utilitaires (DVU) de Renault. Démarrage de Kangoo qui est un best-seller immédiat.
1998 : mise en place d'une équipe de nuit
2000 : 500 000ème exemplaire de Kangoo
2002 : 1 000 000ème Kangoo. 3 000 000ème voiture en 30 ans.
2003 : l’usine produit ses premiers véhicules pour Nissan
2006 : l’usine célèbre ses 4 millions de véhicules produits depuis son ouverture·        
2012 : l’usine produit ses premiers véhicules pour Mercedes-Benz
2013 : 3 000 000ème Kangoo et 5 000 000ème véhicule
2016: l'usine fête ses 45 ans
Production annuelle (1999-2015)
De 250 000 véhicules en 2000, la production est passée à 150 000 véhicules fin 2015.

Produits fabriqués et dates (situation à fin 2015)
Renault 15 et 17 (1971-1979): 209887 R15 et 94969 R17
Renault 12 (1976-1980): 112879 exemplaires
Renault 4F4 (1977-...): transférée de Billancourt
Renault 18 (1979-1985)
Renault Fuego (1979-1985)
Renault 9 (1982) et Renault 11 (1983)
Renault 21 Nevada (1986-1990)
Renault Medaillion (Renault 21 destinée au marché américain, 1986-1988),
Renault 19 et cabriolet (1988-1992)
Renault Express (1989-2000)
Kangoo I (1997-2007) puis Kubistar, version Nissan de Kangoo en 2003. Au total, plus de 2 000 000 d'exemplaires
Kangoo II (depuis 2007)
Kangoo ZE électrique (depuis 2011)
Citan pour Mercedes-Benz (depuis 2012)18 modèles différent
s

Évolution des effectifs (1970 - 2015)
Les effectifs ont culminé à près de 3200 personnes pour revenir à environ 1600 fin 2015.
Source
: Freyssenet M., Effectifs des établissements du Groupe Renault en France et à l'étranger, par type d'activité. Édition numérique, freyssenet.com ISSN 7116 0941
Directeurs successifs
Jacques BUCHET (1971-1981)
Hervé CHEVRANT (1982-1986)
Jean Pierre GERHART (1986-1989)
Philippe LECHEVALIER (1989-1992)
Jean Michel SIBERS (1992-1999)
Luis Fernandez FLORES (1999-2003)
Christian MICHEL (2003-2010)
Antoine DOUCERAIN (2010-2012)
Philippe NOTTEZ (2012-2013)
José Martin VEGA (2013-2016)
Olivier SILVA (2016-...)