1. Historique détaillé

1950-1958 ]

1950 : Le service immobilier de la Régie Renault cherche à l’ouest de Paris un terrain vaste et dégagé offrant de bonnes possibilités d’accès par route et par fer. Dans les années 50, la vallée de la Seine apparaît comme l’axe préférentiel du développement de Renault.

1951 à 1954 : De nombreuses études sont réalisées par des architectes. Les parcelles qui accueilleront l’usine sont très morcelées et appartiennent par tiers à des industriels textiles, des particuliers et des inconnus.

1955 : La nomination de Pierre DREYFUS à la présidence de Renault en mars 1955 constitue un des éléments décisifs du processus de pacification et de la création de l’usine de Cléon. Partisan d’une croissance forte, il annonce que Renault doit atteindre une production de 2000 voitures par jour dès 1960. Dans cette logique, l’usine de mécanique devient indispensable.

1956-1957 : Pierre Meilhan, directeur juridique de la Régie, signe un protocole d’accord avec les industriels et les pouvoirs publics le 22 mars 1956.

Le 11 septembre 1957, Pierre DREYFUS est à Cléon. Accompagné du directeur de l’usine, Henri BARAT, il est venu voir l’avancée de travaux avec 2 de ses meilleurs spécialistes des questions industrielles. Compte tenu des retards accumulés, l’édification de l’usine se fait en même temps que son équipement. La programmation du service d’architecture table sur une construction prête pour Pâques 1958. L’usine couvrira dans un premier temps 46 000m² autour de bâtiments classés, suivant l’habitude de Renault, selon les lettres de l’alphabet, avec toutefois le désordre dû à la précipitation (bât. G, I, J, L, F et E).

1958 : La presse ne rate pas la mise en service de la première machine et la fabrication de la première pièce : l’événement se déroule à 17h28 le 2 septembre 1958. Un tour usine un moyeu de synchro de BV. Cléon est opérationnelle ! Le transfert de main-d’œuvre du textile à l’automobile devient une réalité. En 1958, Cléon compte 374 salariés qui fabriquent des pièces mécaniques destinées à la boîte de vitesses de la Dauphine. Toutes les trois semaines, la production d’une nouvelle pièce passe de Billancourt à Cléon (la première activité industrielle de Cléon a été de remplacer l’usine de Billancourt dans la production des BV destinées à la 4CV et à la Dauphine). 

1959-1968 ]

1959 : Entre l’usine mère de Billancourt et l’usine de Cléon, les circulations d’hommes, de pièces et de machines sont intenses et la répartition du travail en perpétuel rééquilibrage. Dans le bâtiment G, la fabrication augmente progressivement et le bâtiment est agrandi au fur et à mesure des besoins. Cette transposition s’accompagne d’une modernisation de quelques installations et d’une transformation importante des boîtes de vitesses fabriquées à l’usine (289 à 314). Le 1er février 1959, l’atelier de traitement thermique est installé dans la partie nord-est du bâtiment G.

1960 : La production journalière de 1000 boîtes ne sera atteinte qu’en 1960. Dès le mois d’avril, Billancourt prépare le transfert de la fabrication des moteurs 688 et 689, puis la mise en route de la nouvelle famille des moteurs C spécifiques à Cléon. Aimé JARDON remplace Henri BARAT à la direction de l’usine. La construction du bâtiment F démarre pour accueillir le département 42.

1961 : En octobre, la première pièce moteur sort de la chaîne d’usinage, dans les temps prévus. 1423 personnes travaillent à Cléon.

1962 : Alors que Cléon a déjà produit un million de boîtes et qu’elle programme une cadence de 2500 unités par jour, l’usine lance les nouvelles boîtes 329 (Estafette) et 313 (4L), avec pour cette dernière une montée en cadence de zéro à 1000 en 7 mois.

1964 : Denis BERGET est nommé directeur. En janvier, l’usine célèbre la coulée sous pression du carter-cylindres aluminium pour le moteur de la R16 à la Fonderie. L’industrialisation de la nouvelle boîte à 5 rapports pour la R8 se prépare.

1965 : Les usinages et l’assemblage du moteur A (841 en aluminium) de la R16 sont transférés de Billancourt à Cléon. Les journalistes internationaux désignent la R16 « meilleure voiture de l’année ».

1966 : Guillaume Le Chatelier est nommé Directeur.

1968 : Le moteur en fonte de la R12 est mis en fabrication en octobre. C’est la montée en diversité d’une usine de mécanique qui vole maintenant de ses propres ailes. Cette année là, Cléon est chargée de démarrer la première boîte automatique, la BVA 139, qui équipait la Renault 16. Elle avait été conçue avec GM. Le mouvement de mai 68 est la première grève de grande ampleur que connaît l’usine. Elle marque fortement les esprits tant du côté de la direction que du côté des syndicats et des salariés. Cette grève marque la naissance d’une identité propre de Cléon dans le domaine militant.

1969-1978 ]

1969 : Max Richard est nommé directeur.

1970 : A cette période, Cléon produit plus de 980 000 moteurs par an (moteur C = 82% de la production). - Lancement d’une nouvelle boîte de vitesses avec un carter en fonte pour la R6. Elle équipera bientôt les R5 et R4. Ce regroupement permettra une utilisation rationnelle de l’une des plus grandes machines transfert de Cléon : cadence de 3500 carters/jour. - Début de la production à la Fonderie des carters cylindres 2664 cm3 (6 cylindres en V) qui équiperont la R30. - Record de la plus grosse pièce coulée : 16 kg.

1971 : Démarrage au département 45 des premières boîtes de vitesses BH2 produites dans le cadre de l’Association Peugeot-Renault. Elles seront d’abord montées sur la Peugeot 104. 1973 : – Incendie aux Traitements Thermiques. – Depuis 1960, l’Usine fabrique les groupes motopropulseurs des Dauphine Gordini, R8 Gordini, R12 Gordini. – Moteur alu 1647 cm3 pour la R16 TX.

1974 : Au département 42, lancement de la plus forte boîte de vitesses produite à Cléon. Elle équipera la R30 puis la R20.

1975 : Cléon, spécialiste de la maintenance des outillages en Fonderie.

1976 : - Roger CHARLIN est nommé Directeur. - Au département 45, premières boîtes de vitesses BH3 destinées aux Peugeot 104 et R14.

1977 : Coulée en série du carter cylindres moteur J (1995 cm3) monté sur la R30.

1978 : Sortie des moteurs fonte, 1400 cm3 et alu, 1647 cm3, pour la R18. - Plus de 9 000 000 de moteurs et 16 000 000 de boîtes de vitesses ont été produits à Cléon. - Près de 140 000 tonnes de pièces en alliage d’aluminium ont été coulées à la Fonderie de Cléon. A la fin des années 70, la RNUR est la première firme automobile française. Elle réalise 1/3 des ventes de véhicules en France en 78. La même année, la R5 réunit à elle seule 10 % des immatriculations françaises. Renault se place également en tête des ventes en Europe occidentale durant cette même période. Une des explications de ce succès : la gamme très étoffée de véhicules. Cléon tient une place importante dans le cadre de l’entreprise. Elle fournit 60% des moteurs montés sur les véhicules de la marque et la totalité des boîtes de vitesses, à l’exception des boîtes automatiques. En 10 ans, l’usine est devenue incontournable pour Renault.

1979-1988 ]

1980 : L’AQR (Assurance Qualité Renault) se développe à Cléon. - Agrandissement de la Fonderie, des bâtiments G et E, construction des bâtiments L et X5 pour le SED (Service Etude Développement).

1980-81 : Implantation des installations de la boîte de vitesses JB. L’usine de Cléon prenant de l’importance au sein de l’entreprise, elle obtient en 1981 la fabrication d’un nouveau moteur, le moteur F.

1981-82 : Mise en place des installations et sortie du moteur F8M, premier moteur Diesel fabriqué à Cléon. La période est propice à la diversification des produits fabriqués par l’usine et aux innovations techniques. Cette expansion de l’activité est aussi marquée par une extension de ses locaux. Le bâtiment E voit sa taille doublée.

1983 : Philippe Chauvel est nommé Directeur. – Développement important de la robotisation. - Fabrication des premiers moteurs F2N-Essence.

1984 : André Guilmin est nommé Directeur. - Mise en place de la troisième ligne de bancs d’essais au bâtiment E pour les moteurs F.

1986 : Dominique Jombart est nommé Directeur. - Dernier moteur alu (moteur A), soit une production totale de 3 240 924 moteurs.

1988 : André Guilmin est nommé Directeur. - Lancement du système boîte à idées au Département 41. - Démarrage des actions qualité fournisseur AQF. - Fabrication des premières culasses multisoupapes.

1989-1998 ]

1989 : - Sortie des premiers moteurs ENERGY sur la nouvelle ligne d’assemblage Renault Automation.  - Déplacement de tous les moyens de fabrication de la partie sud du bâtiment G afin de libérer les surfaces nécessaires à la future boîte de vitesses PK. Renault connait une consolidation de ses résultats et l’usine de Cléon est toujours considérée comme une entité importante du dispositif industriel de Renault puisque, malgré un contexte de concurrence accrue entre sites (Espagne, Portugal), elle assure la fourniture de plus de 50% des moteurs de la gamme et de plus de 60% des boites de vitesses.

1990 : - Mise en place des installations de la boîte de vitesses PK. – Nouvelle extension de la Fonderie. – Démarrage de la MSP (Maîtrise Statistique du Processus).

1991 : - Mise en place des UET (Unité Elémentaire de Travail) dans l’usine. - Démarrage du plan Optimhommes. - Démarrage du projet « Usine à vivre ». - Accord de fabrication du F8 turbo. - Accord de fabrication de la JC5. - Déplacement de moyens de fabrication au bâtiment F afin de libérer les surfaces nécessaires au futur moteur G. - Début de la boîte de vitesses PK.

1992 : - Mise en place des points I. - A la Fonderie, coulée du premier carter cylindres Moteur N Volvo avec chemises fonte insérées à la coulée.

1993 : - Michel Auroy est nommé Directeur. - Démarrage du moteur G. - Serge Jordan et Jack Boyère sont Champions de France Rallye Groupe N.

1994 : Installation du deuxième four de 30 tonnes à la Fonderie. 1995 : Dernier moteur C assemblé à Cléon. Depuis 1962, 14 512 288 moteurs C ont été fabriqués à Cléon.

1996 : – Accord de fabrication du G8T turbo. – Entrée en fonction du nouvel atelier habillage moteur F, communément appelé « tabliers ».

1997 : - Jacques Prost est nommé Directeur. - Démarrage du moteur F9QT, premier moteur turbo diesel français à injection directe. - Inauguration de nouveaux bancs d’essais au bâtiment L. - 10 000 000 de boîtes de vitesses JB déjà produites à Cléon. - Dernière boîte de vitesses NG longitudinale fabriquée à Cléon.

1998 : 1 000 000 de boîtes de vitesses JC déjà produites à Cléon.   [ 1999 à aujourd'hui ]

1999 - 500 000 boîtes de vitesses PK produites à Cléon – Signature contrat d’industrialisation de boîtes de vitesses JH/JR.

2000 : – Développement des lignes flexibles – Inauguration du DF3P, Département des Pièces Protypes POI, dans le bâtiment K - Inauguration au SMEC, Service Moyen d’Essais Cléon, du premier banc issu du projet “6 bancs d’essais moteurs” – Lancement du moteur G9. 2001 – Agrandissement de 3 100 m² au bâtiment E permettant une capacité de stockage de 10 000 moteurs “2 jours de production”. – Préparation au DF3P du premier moteur Diesel M1 de l’Alliance.

2002 : – Jean-François BRON est nommé Directeur. – Le CAR, Club d’Amateurs d’Anciennes Renault, fête ses 20 ans. – Visite de Louis SCHWEITZER.

2003 : – Mise en place des animations au quotidien qui permettent de dialoguer sur l’amélioration de la Sécurité et de la Qualité. – Renault collabore à l’Armada de Rouen. – Inauguration du bâtiment H (superficie de 9 600 m²) permettant de libérer des surfaces au bâtiment K qui hébergera la fabrication du futur moteur diesel de l’Alliance (M1D). – Nouvelle ligne d’assemblage flex (L4) destinée à produire des boîtes de vitesses PF6 – PK6. – Signature du contrat de la boîte de vitesses PK4.

2004 : - Dernier moteur F8 (lancé en 1982), soit une production totale de 3 598 343 moteurs. – Visite du pilote Fernando ALONSO, de l’écurie Renault F1 Team. – Extension du bâtiment K.

2005 : – Après 13 000 000 d’exemplaires produits à Cléon, la boîte JB est transférée à l’usine de Dacia en Roumanie pour équiper la Logan. – Visite de Thierry MOULONGUET, Directeur Général Adjoint et Directeur Financier de Renault. – Dans le cadre de ses déplacements de redécouverte de Renault, le Président Carlos GHOSN a visité l’usine de Cléon le 1er juin. – Visite de Yann VINCENT, Directeur Qualité du Groupe. – L’usine de Cléon obtient l’accord d’investissement pour le projet de fabrication du V9 (moteur 6 cylindres). – L’usine organise des Journées Portes Ouvertes (17 septembre).

2006 : – Maintien du label Risques Hautement Protégés en mars. – Le 22 mars, l’usine inaugure ses nouveaux ateliers de fabrication du moteur de l’Alliance, le M9. – Avril : mise en œuvre de l’interdiction de fumer avec Bâtiments sans tabac. – Début avril, l’usine atteint le chiffre record de 80 000 000 d’organes produits depuis sa création en 1958. – Renouvellement du Système de Management de la Qualité par l’UTAC. – Lancement de la campagne REGAL sur l’équilibre alimentaire. – Le vendredi 16 juin, l’usine produit sa 3 000 000ème boite de vitesses P. – 23 octobre : Grande Journée Sportive de l’usine (photos) – Le 23 octobre est produite la 18 000 000ème boite de vitesses J. – L’usine prépare l’arrivée du V9

2007 : - En janvier, l’usine accueille le ministre de l’industrie François Loos et produit son 100 000e moteur M  – Le 2 mai, Philippe NOTTEZ devient le 13e directeur de l’usine de Cléon – Le 5 juin, l’usine a produit son 13 000 000e moteur F – L’usine se prépare à démarrer la fabrication du moteur V9X (un V6 de 3.0l) courant 2008 mais aussi à fêter son cinquantième anniversaire   2008 – L’usine a démarré les travaux d’intégration de la ligne L1 dans la ligne L4 (assemblage BV). – L’usine a un nouveau projet : être la référence de l’Alliance dans la fabrication de moteurs et boites de vitesses à haut niveau de prestation mécanique. – Côté SPR, de nouvelles démarches de progrès font leur apparition à l’usine. C’est le cas de la démarche IFA : elle regroupe tous les types d’automatisation simples et à coût limité. – L’usine du Mans stoppant la production des couronnes JR, Cléon va récupérer une partie de cette activité (avec Cacia). – La décision d’affectation du moteur S2D est reportée à octobre. -

2008 : – C’est l’année du cinquantenaire de l’usine. La JPO du 28 juin, organisée pour l’occasion, attire presque 15 000 visiteurs et l’anniversaire est fêté au Zénith en présence de l’ensemble du personnel.

Cinquantenaire Zénith

2009 : – Conférence sur le dépassement de soi en présence de Lionel Comole – Déploiement du QRCQ dans les UET – Visite de Michel Faivre Duboz, Directeur Supply Chain Monde – Affection de la fabrication du moteur R9M – Célébration des 10 ans de la certification ISO 14001 – Affection de la fabrication du boîtier d’inter connexion du moteur électrique – Visite de Patrick Pelata, Directeur Délégué aux Opérations.

2010 : – Célébration de la fabrication du millionième moteur M – Cléon fournisseurs d’AGV pour le Groupe – Visite de Stephen NORMAN, Directeur Marketing et Communication Monde – Convention V9X Infiniti – Cérémonie “50 millions de BV” produites – Visite d’Odile Desforges, Directeur Ingénieries & Qualité Groupe   – Lancement d’un chantier Lean BV J – Implantation de l’UET câblage véhicules – Cléon organise sa première cérémonie “Hommes et femmes D’Excellence” – Cléon participe au salon “Big talents”.

2011 : – Visite du ministère de la défense – Le 2 février, le Groupe Renault annonce la fabrication du GMPE sur le site de Cléon – Conférence sur le V.E. en présence d’Alain VIGNAUD, Directeur des GMP Electriques   – Participation au salon “Normandie Motors Meeting” – Coulée des premiers carters junction box – Visite de l’ET 10 – Le 30 mars est prononcé l’accord de fabrication du moteur ENERGY dCi 130 (R9M) – Inauguration des lignes de fabrication du moteur ENERGY dCi 130 (R9M) – Cléon organise son premier Atelier Benchmark Concurrence Moteurs dans le cadre du challenge Monozukuri – Implantation du Centre de Services Partagés de la Paie -

2012 : – Visite des équipes manufacturing de Nissan - Une équipe cléonnaise composée de Céline HAMICI et Ingrid CHEYREZY prend le départ du Rallye des gazelles – Visite de Jean-Marc BERLIOZ , Directeur de l’Ethique du Groupe et Eric LE GRAND – Directeur de la Prévention et de la Protection du Groupe – Réalisation des premiers runs de fabrication de la JUNCTION BOX2 – Cléon accueille le GMEC qui réunit l’ensemble des Directeurs des usines Renault – Inauguration de l’atelier Fiabilité et Incidentologie – Rencontre exceptionnelle entre le personnel de l’usine et le pilote Lotus F1 Romain GROSJEAN – Cléon reçoit Arnaud MONTEBOURG, Ministre du Redressement Productif -

2013 : - Accord de fabrication pour la Junction Box2 – Réalisation de différents “Worshops” dans le cadre de la démarche MONOZUKURI – Exposition itinérante de CAPTUR dans les ateliers – Essai ZOE pour le personnel de l’usine – Visite de Stefan MUELLER, Directeur des Opérations Europe – L’usine est partenaire de l’Armada de Rouen – Travaux de configuration de la ligne d’assemblage du moteur R9M – Journée Portes Ouvertes où  l’usine a accueilli près de 10 000 visiteurs – Visite de Laurens Van Den Acker, Directeur du design Industriel – Visite de Claire MARTIN, Directeur RSE – Élections professionnelles.