Renault Histoire N° 36 - Juin 2016 - Renault et le Royaume-Uni, une "Entente Cordiale"

Renault Histoire n° 30 - Avril 2014Renault Histoire n° 30 - Avril 2014Résumé et Sommaire
Consulter la revue - Espace adhérent (onglet "Revues") 
>>>>


Savez-vous que la même année, 1904, furent signés et le traité entre le Royaume-Uni et la France instituant l’“Entente cordiale” (8 avril) et la création de Renault Frères Limited représentant la marque pour le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande ainsi que ses colonies (décembre) ? Connaissez-vous les liens de l’entreprise et de la Couronne britannique ? Avez-vous entendu parler de « Nicole et Papa » et de « Va Va Voom » ? Ce numéro spécial de Renault Histoire vous donnera les réponses ainsi que celles à bien d’autres questions.

En effet, depuis le début du siècle précédent, Renault fait partie du paysage automobile de notre voisin d’outre-Manche. Pour Louis Renault ce fut la première filiale à l’étranger ; après son frère Fernand, il en assurera la présidence du conseil d’administration de 1908 à 1935. Durant les deux guerres mondiales, l’entreprise, devenue Renault Limited en 1910, sera fournisseur de moteurs pour la RAF naissante puis de moteurs marins pour la Royal Navy (motorisation des chalands de débarquement du 6 juin 1944).

Pour la nouvelle Régie, c’est Pierre Lefaucheux qui assurera la présidence du conseil de 1945 à sa mort. L’entreprise, rebaptisée Renault UK, devint une pépinière de dirigeants talentueux et Renault s’établit comme une marque clé, étant même, en 2006, la troisième du marché.

Aujourd’hui, après quelques années difficiles, l’entreprise passe de nouveau à l’offensive avec les nouveaux modèles de Renault et le lancement de la marque Dacia.


Sommaire