2016-03 : Les 60 ans de la Dauphine

A l'occasion de cet anniversaire, RENAULT HISTOIRE a mis à votre disposition plusieurs documents:
- des vidéos et photos d'époque
- les 2 premiers articles (d'
une série de 10) "Histoire de la Dauphine" par Fernand Picard (Directeur des Études sous Louis Renault, Pierre Lefaucheux et Pierre Dreyfus) - Revue "De Renault Frères constructeurs d'automobiles à ..." (N°25 et suivants). Tous ces articles sont consultables dans l'espace Adhérents (rubrique Revues/ De Renault Frères à ...) >>>




Brève histoire de la Dauphine
Dès 1949, Pierre Lefaucheux songe au remplacement de la 4CV… Une très longue analyse, et de longs débats contradictoires avec ses collaborateurs directs le conduiront, en mai 1954, à décider du lancement de la Dauphine pour janvier 1956. L’énorme succès de la Dauphine (plus de 2,1 millions de véhicules vendus de 1956 à 1971) ne sera donc pas dû au hasard…
La Dauphine sera également la base de l’internationalisation de Renault, en Amérique (Latine où elle fut fabriquée et Nord où elle fut exportée). Si la Dauphine fut un succès commercial indéniable, on ne peut pas en dire autant pour son aventure US… Sur les traces de VW, Renault veut conquérir ce formidable marché, après une tentative malheureuse faite avec la 4CV. L’expérience de cette dernière semble avoir été oubliée et la même, en plus douloureuse, est reconduite avec la Dauphine USA. Comme sa grande sœur, lancée sur un marché inconnu des hommes de l’art de la Régie, le marché américain la rejettera violemment et le désastre financier sera tout aussi violent…
La Dauphine était considérée comme la "Dauphine" de la 4CV, d'où son nom.
Conception
Les études se déroulent de 1951 à 1956.
Principales caractéristiques (véhicule initial)
Berline 4 portes.
Moteur : arrière ; essence ;  4 cylindres de 845 cm3 ; 30 ch
Boîte : manuelle 3 et 4 vitesses, semi-automatique 3 vitesses
L = 3945 mm ; l = 1520 mm ; H = 1400 mm
Poids : 630 kg
Consommation : 6,5 l/100km
Vitesse maxi : 115 km/h
Innovations
Boite semi-automatique sans embrayage (FERLEC)
Principaux lieux de production
La Dauphine a été fabriquée à plus de 2 160 000 exemplaires de 1956 à 1971.
France : Flins, Billancourt
Belgique : Haren
Espagne : Valladolid (FASA) à partir de 1957 – 125 000 exemplaires
Italie : Portello-Milan (Alfa Romeo) de 1959 à 1965 – 74 000 exemplaires
Argentine : Cordoba (IKA) à partir de 1960 – 88 000 exemplaires
Brésil : Sao Bernardo (Willys) à partir de 1960 - 74 000 exemplaires
Mexique : Sahagun (DINA) à partir de 1960

Dates Clés
1949 : Premières réflexions sur le remplacement de la 4CV
1951 : Début des études. Contrainte : réutiliser un maximum de la mécanique de la 4CV.
1954 : Décision de lancement pour 1956
1956 : Début de fabrication série à Flins et commercialisation Europe. Décision de commercialisation US (export : 11700 exemplaires)
1957 : Début de fabrication et commercialisation Espagne. 28 000 exemplaires exportés aux US. Création de la CAT pour le transport maritime. Pierre Dreyfus offre une Dauphine à la reine Elizabeth 2 qui visite Flins
1958 : Présentation de la Dauphine Gordini (37 ch, 126 km/h).  57 000 exemplaires exportés aux US
1959 : Lancement de la Floride
(Coupé/ Cabriolet sur base Dauphine) appelée Caravelle aux USA. Sortie d’une Dauphine électrique aux USA (la Henney Kilowatt - quelques dizaines d’exemplaires !). Assemblage en Italie (Alfa Romeo). 102 000 exemplaires exportés aux USA (un quart de la production totale)
1960 : Baisse des importés sur le marché US (-44%). La Dauphine US est en surproduction (près de 60 000 véhicules en stock, soit un an de ventes !) : impact financier majeur sur l’image de Renault et de la voiture. Début de fabrication et commercialisation en Argentine, Brésil et Mexique.
1961 :
Lancement de l’Ondine (version mieux équipée)
1967 : Arrêt des fabrications France
1971 : Arrêt des fabrications hors France

Production annuelle