2015-09: Villiers-St-Frédéric, un demi-siècle célébré en famille

Villiers-Saint-Frédéric est depuis 1989 un des sites d'ingénierie de Renault Automobiles, après avoir fait partie de SAVIEM puis RVI, ses filiales Poids Lourds. Il se consacre désormais à l'étude et la conception des véhicules utilitaires. Il est situé dans le département des Yvelines, à 40 km de Paris et environ 20 km du Technocentre.Renault de Guyancourt.

Les 50 ans de VSF - Expo ‎‎‎(9/2015)‎‎‎


Villiers-Saint-Frédéric, un demi-siècle célébré en famille

Riche en événements, la célébration des cinquante ans du site de Villiers-Saint-Frédéric a suscité l’engouement des participants : le parking était bondé. Près de 1 600 visiteurs ont fait le déplacement pour se joindre en famille aux festivités particulièrement ensoleillées du 26 septembre.

« Regardez les ballons, c’est par-là ! », s’exclame un petit garçon auprès de ses parents en pointant l’entrée du doigt tout en sautillant. Des camions de pompier aux barbes à papa, les 50 bougies du site de Villiers-Saint-Frédéric (VSF) furent soufflées dans une ambiance enjouée et colorée. Poussettes et petits souliers avaient investi les lieux. À l’atelier “Range ta chambre dans ton Kangoo”, couettes, oreillers et donuts gonflables voltigeaient au-dessus des rires et éclats de voix. Sous cette couche sonore, des enfants s’amusaient à “ranger” au plus vite, et au mieux, des objets insolites et du quotidien dans des Kangoo Express conçus sur le site. Car la figure de proue de l’utilitaire chez Renault, c’est bien VSF. C’est ce qu’a rappelé l’exposition des véhicules historiques du site en présentant, non sans nostalgie, des modèles SAVIEM, RVI et Renault Classic.

Si les petits ont été gâtés en termes d’animations avec des ateliers allant du maquillage de leur frimousse à la réalisation “d’œuvres d’art” sur la carrosserie d’un Renault Trafic, les grands n’ont pas été en reste : visite du secteur acoustique, présentation des bancs d’essais, expositions sur l’informatique à travers les âges, etc.

Certains événements ont même réussi à transcender les générations. Parfois en parfaite harmonie comme le “Family Quizz”, où les collaborateurs et leurs enfants, ou petits-enfants, ont testé leurs connaissances via un boîtier interactif. Parfois aussi, un peu sous la contrainte, comme le jeu de la plateforme de l’équilibre. “Allez, vas-y papa, tu vas voir comme c’est amusant !” Vu du ciel, ce jeu ressemble au cadran d’une montre avec, à sa périphérie, des strapontins desquels il convient de sauter à l’arrivée de la trotteuse, sans quoi… c’est la chute et les ricanements. Mais qu’importent ces moqueries bon enfant, les sourires s’affichaient sur tous les visages.

VSF en quelques dates



1965 – SAVIEM, filiale Renault, décide de décentraliser une partie de ses activités en proche banlieue, le site de Suresnes devenant trop petit. Le secteur « Endurance » part donc s’installer à Villiers-Saint-Frédéric. Durant ces premières années, les véhicules étudiés sont les gammes J et G, le PS30, les cars E5 et E7 notamment.






 



1972
– L’un des moments les plus stratégiques de la vie du site a été l’association des constructeurs SAVIEM, Volvo, DAF et Magirus-Deutz, le “Club des Quatre”, qui a étudié une nouvelle cabine basculante pour leur gamme moyenne.





 


1973
– Le site s’agrandit, de nouveaux bâtiments sont construits, la filiale SAVIFRANCE s’y installe à son tour pour “franciser” des poids-lourds allemands MAN, avant de les distribuer dans le réseau de vente français.




 



1978
– SAVIEM fusionne avec Berliet pour donner naissance à Renault Véhicules Industriels. Sont à l’étude à cette période, le Master et les gammes B et G entre autres. Puis arrive la nouvelle gamme prestigieuse poids-lourds de Renault, le AE.









1989
– Renault Véhicules Industriels recentre son activité sur la Région Lyonnaise et Villiers-Saint-Frédéric devient Centre Technique de Villiers. Le CTV se focalise alors sur l’étude et la conception des véhicules utilitaires (VU).



 






1992 – Le CTV fusionne avec le bureau d’étude BEREX (Alpine) situé à Dieppe afin de créer un centre d’étude complet dans le domaine du VU. CREOS naît de ce regroupement.




 


1995
– Renault confie à CREOS de nouvelles études, celles du Nouveau Master et du Kangoo. De nouveaux défis (pour un constructeur français) en termes de délais, de coût et de qualité sont alors relevés. Un renfort précieux de CREICA (Asnières), maître en carrosserie, permet de tenir les engagements pris.






 


1999
– Le site devient Ingénierie Division Véhicule Utilitaire fin des années 90.

Le développement des VU s’accélère à l’international et de nombreuses équipes de VSF accompagnent ces projets.


2008 – Dans le cadre de la réorganisation de l’Ingénierie de Renault, les collaborateurs de l’i-DVU sont intégrés dans Renault S.A.S.


2010 – Le site accueille les équipes de l’exploitation informatique Alliance en provenance du site de Montigny-le-Bretonneux, une première pour VSF qui jusque-là avait toujours été voué à l’activité véhicule.