2015-02-11 : Pierre Lefaucheux, déjà 60 ans...

Le 4 octobre 1944, Pierre Lefaucheux est nommé administrateur provisoire des Usines Renault et deviendra en janvier 1945 le premier PDG de la Régie Nationale des Usines Renault. Il fut le reconstructeur de Renault qui peine à sortir de la guerre (5 VP fabriqués en 1945 !), lance la 4CV en 1946 (qui en 3 ans dépasse la cadence «folle» de 300 véhicules par jour !), puis la Frégate en 1951 et prépare la Dauphine qui sortira en 1956, mais meurt prématurément le 11 février 1955, dans un accident de voiture alors qu’il allait prononcer une conférence devant des étudiants à Strasbourg, exercice qu’il pratiquait souvent pour expliquer “la Régie”.
[Comme 30 ans plus tard lors de celle de Georges Besse,] Sa disparition provoqua un choc considérable dans l’entreprise et en France.
Résistant durant la guerre sous le pseudo «Commandant Gildas », il est arrêté le 6 juin 1944 et part en déportation à Buchenwald le 15 août. Il y restera jusqu’à ce que sa femme Marie-Hélène l’en sauve et le ramène à Paris le 3 septembre au bout d’une aventure époustouflante (lire son exceptionnel témoignage, extrait ci dessous d'une publication de RENAULT HISTOIRE (revue « De Renault Frères à Renault Régie Nationale» n°14 de juin 1977). 



Consulter quelques documents sur la vie de Pierre Lefaucheux,
extraits de notre fonds documentaire.