2016-12 : C'était il y a 25 ans (1991) / Renault reçevait 3 trophées "Véhicules de l'année"

Extraits de la revue interne Renault "AVEC" du 31 janvier 1991
Trois trophées à la UNE !
Le 1er février, 20h40, ne manquez pas l'émission de TF1 "France à la UNE", une émission spéciale de "Tous à la UNE" consacrée au rayonnement industriel et scientifique de la France en Europe.
Les trophées 91 (Clio, AE, FR1 GTX) seront sur le plateau et Raymond H. Lévy, manager de l'année, sera interviewé par Patrick Sabatier.

CLIO ELUE «VOITURE DE L'ANNEE 1991»



Raymond H. Lévy a reçu à Rome, le lundi 14 janvier, le trophée de la "Voiture de l'année" 1991 décerné à Clio. Le prix a été remis par Edouard Seidler, président du jury, au cours d'une manifestation organisée par la revue italienne A.M.

Ce titre européen prestigieux rejoint les suffrages de la clientèle européenne : environ 150 000 acheteurs ont aussi "voté" pour Clio entre juin et décembre 1990.

"Voiture de l'année" devant la Nissan Primera, l'Opel Calibra, la Mazda Miata, la Peugeot 605, la Toyota Previa et la Ford Escort. Clio est arrivée en tête dans les suffrages d'un jury qui se prononçait sur les qualités de 14 voitures, dont 6 japonaises. Ce prix, décerné par un jury constitué de journalistes de la presse spécialisée de dix-sept pays européens, récompense les effort de Renault pour l'amélioration constante des prestations offertes en matière de sécurité, d'habitabilité, de confort, de comportement routier et de qualité. Edouard Seidler, lors de son discours introductif, devait préciser certains détails du vote:

" D'abord, Clio a gagné avec un écart très net. Ensuite, 34 des 58 jurés l'ont placée en tête ou à égalité à la première place, et deux seulement ne lui ont accordé aucune mention. Parmi ceux qui lui ont été favorables, figuraient nos collègues de tous les pays grands constructeurs - Allemagne, Espagne, France. Italie et Suède. Seuls nos collègues britanniques, plus habitués sans doute que les autres pays aux produits d'origine japonaise, lui ont préféré non seulement la Nïssan Primera, mais aussi cet amusant cabriolet qu'est la Miata."

Raymond Lévy, pour sa part, a même remercié les journalistes qui n'avaient pas voté pour Clio :

" Parce qu'ils nous rappellent que rien n'est jamais définitivement acquis et que nous devrons toujours progresser. "

Le P.D.G. de Renault s'est avoué convaincu du succès futur de Clio, lorsqu'elle traversera la Manche : 

" Elle sera reconnue comme appartenant à la tradition britannique des petites voitures avec le confort et les qualités des plus grandes. "

Sur les traces de Supercinq.

En France, Clio a atteint près de 9,5% du marché toutes marques cinq mois après son lancement.

Clio et la Supercinq ont maintenu Renault, en 1990, en tête du marché français des petites voitures, avec 10,9% du marché toutes marques. Avec cette performance, Clio marche sur les traces de ses aînées, les Renault 5 et Supercinq, qui ont permis à la marque de dominer le segment des petites voitures depuis pratiquement seize ans, à l'exception de deux années (1984 et 1985), périodes de transition entre la Renault 5 et la Supercinq.

Le succès des versions haut de gamme de Clio s'est affirmé dès le départ : ainsi, des versions équipées des moteurs de 1,4 l et 1,7 l ont représenté 27% des ventes en France à fin décembre et les niveaux d'équipement RN et RT respectivement 46% et 32,5% des immatriculations totales.

En Europe, Clio a été commercialisée en Espagne et au Portugal en septembre 1990 puis en Italie, en Belgique et en Suisse en Octobre. Elle a été remarquablement accueillie sur ces marchés. Au Portugal, Clio a pris ainsi la première place sur le marché dès son second mois de commercialisation avec une pénétration de 10,8 %. En ltalie, plus de 20 000 Clio ont été commercialisées à la fin décembre 1990.

La commercialisation européenne de Clio sera achevée au mois de mars, cette année : elle a été lancée en Allemagne et en Autriche en janvier et le sera en Grande-Bretagne et en Scandinavie en mars.

Clio est actuellement assemblée dans quatre usines européennes du Groupe: la cadence de production atteint 1430 véhicules par jour à l'usine de Flins. L'usine belge de Haren produit quotidiennement 470 Clio, celle de Valladolid en Espagne 430 et celle de Setùbal au Portugal 150. La cadence totale de production devrait atteindre, à terme, 2850 véhicules par jour.

LA GAMME AE ELUE «CAMION DE L'ANNEE 1991» 

 

Le groupe Renault fait coup double cette année. Après Clio, élue "Voiture de l'année", c'est au tour de Renault Véhicules Industriels de voir ses efforts couronnés. 

Sa nouvelle gamme AE vient d'être élue "Camion de l'année 1991». Décerné par un jury constitué de journalistes de la presse spécialisée de treize pays européens, ce prix récompense les efforts que Renault VI a consacrés à l'amélioration constante des prestations offertes en matière de transport routier. 

Lancée en juin 1990, la gamme AE de véhicules grands routiers constitue une avancée technologique significative qui a particulièrement retenu l'attention du jury. 

C'est la première fois depuis la création de ce prix que le jury a accordé autant de points à un véhicule: 84 sur un total possible de 91. 

Véhicule européen de haut de gamme, l'AE, puissant, économique, écologique et de haute sécurité, répond aux besoins des principaux opérateurs et utilisateurs: les entreprises de transport et les conducteurs. Il a connu dès sa commercialisation un grand succès, tant en France qu'en Europe. 

La gamme AE, fabriquée dans l'usine de Bourg-en-Bresse, est actuellement disponible en versions 4X2, 6X2, 6X4 et deux niveaux de motorisation: AE 380, équipé d'un moteur Renault Turbo Intercooler de 376 chevaux; AE 500 équipé d'un moteur Mack V8 Turbo Intercooler de 503 chevaux. 

Son élection au titre de "Camion de l'année 1991» récompense toutes les années de recherche qui ont permis l'élaboration d'une gamme totalement novatrice. La presse, 

dans son ensemble, a souligné l'événement que constitue le lancement de cette gamme.