Librairie‎ > ‎

Ile Seguin, des Renault et des Hommes



Ile Seguin, 
des Renault et des Hommes

Jean-Louis LOUBET, Alain MICHEL, Nicolas HATZFELD

Prix : 44,95 € + Envoi : 8,00 €
L'île Seguin est un lieu symbolique, lié à Renault et à ses hommes. Or, l'histoire élargit le regard pour découvrir une île aux visages multiples. D'abord sans usine, l'île coule des temps paisibles. Devenue le lieu de passage entre Paris et Versailles, au temps de la cour de Louis XIV, elle se transforme à la Révolution pour accueillir des activités modernes, où les tanneurs succèdent aux blanchisseurs. C'est au début du XXe siècle que l'île se transforme en un haut lieu, grâce à la conquête de Louis Renault. L'homme y bâtit l'une des installations industrielles les plus modernes de son temps, faisant naître Seguin l'Américaine. De 1929 à 1992, l'île devient l'usine-navire, construite autour d'ateliers aussi étirés qu'élevés. Pendant plus de soixante ans, Seguin est le symbole des usines automobiles françaises. C'est là que sont assemblées les Mona, Juva et Celta d'avant-guerre, puis les 4 CV et 4L, symboles de la Reconstruction et des Trente Glorieuses. Mais le lieu dépasse vite son activité. L'histoire s'affiche à Seguin, faisant dire à tous : "Quand Renault éternue, c'est toute la France qui s'enrhume". Le lieu respire l'histoire, du Front populaire à Mai 68. La crise des années 1980, qui affaiblit toute l'industrie automobile, jette l'île dans le doute. Celle-ci est alors ballottée entre le projet de Billancourt 2000 et une rénovation surprise, qui permet la production de l'Express. L'île est déjà en train de tourner la page. Renault quitte Seguin en 1992, induisant un flot de questions aux réponses complexes, à l'image d'un tournant de siècle où l'économie croise la politique. Autour d'un lieu et en quelques pages, cette histoire de l'île Seguin entraîne le lecteur au cœur de l'histoire économique et sociale de la France.

Auteur :

Jean-Louis LOUBET est professeur des universités, directeur du département d'histoire de l'université d'Évry-Val-d'Essonne. Spécialiste de l'histoire d'entreprise, auteur de nombreux ouvrages sur l'industrie automobile, il est chercheur à l'IDHE, Institutions et dynamiques historiques de l'économie (CNRS). 

Alain MICHEL est professeur agrégé, docteur en histoire, chargé de recherches à la Cité des sciences. Spécialiste des archives cinématographiques et photographiques du monde industriel, il est membre du CRHST, Centre de recherche en histoire des sciences et des techniques (CNRS). 

Nicolas HATZFELD est maître de conférences en histoire contemporaine à l'université d'Évry-Val-d'Essonne. Spécialiste de l'industrie automobile, et plus particulièrement de ses questions sociales, auteur de plusieurs ouvrages, il est chercheur à l'IDHE (CNRS).