Archives‎ > ‎

En avril, ne te découvre pas d'un fil (proverbe)

Premier avril 2010

Les auteurs grecs, sumériens et égyptiens de l’Antiquité composaient déjà des proverbes, bien avant les citations latines de notre Petit Larousse... Défini comme la « parole du sage » et d’ailleurs utilisé le plus souvent par les personnes âgées, cela peut être un conseil populaire, une métaphore, une expression figée jugée pleine de sens. Le proverbe porte sur un thème universel comme l’amour, l’argent, la religion, le travail, bref tout ce qui touche à la vie de l’homme. Conçu parfois de manière poétique, il peut ressembler à une énigme qu’il faut déchiffrer. Mais avec un peu de « gros bon sens », on y arrive assez facilement.

 

Quant aux termes adage, devise, dicton, maxime, ils sont plus ou moins synonymes, chacun présentant sa nuance, alors qu’une citation rapporte les paroles exactes de son auteur et qu’on doit les lui attribuer, comme un copyright. Et citation deviendra proverbe au fil du temps, quand tout le monde se la sera appropriée...

 

Envie de découvrir des proverbes ou citations célèbres?

Le site Lexilogos  vous propose de nombreux liens menant à des sites Internet de proverbes et citations, anciens et nouveaux, de tous les pays du monde. Car le proverbe a également la propriété de refléter les us et coutumes du pays de son auteur, qu’il soit Chinois, Arabe ou Français. 

 

Au Québec aussi, nous avons nos proverbes bien à nous. On n’a qu’à penser à « Grand parleur, petit faiseur » ou à « Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage » ou encore « Faute de pain, on mange de la galette ». Un ouvrage à se procurer pour qui veut en savoir plus est Le dictionnaire des proverbes québécois de Pierre DesRuisseaux, aux éditions Typo et réédité en 1997.

 

En ce moment même, des gens créent ou réinventent des proverbes qui collent à leur réalité du XXIe siècle. Ils ne passeront pas tous à l’Histoire, mais je gagerais sur celui-ci : « Qui domine l’information, domine le monde. »

Car notre siècle est marqué par la mondialisation et Internet. Qui dit mieux?


© Écrits sans faute enr.
Comments