Archives‎ > ‎

Bilan de mes dix années d'existence

23 mai 2011

BILAN DE MES DIX ANNÉES D'EXISTENCE

 

Après dix ans de travail autonome, je pense que c’est le temps de faire mon bilan... Je vous invite donc à lire ce petit témoignage d’une travailleuse autonome en Gaspésie.

 

Au printemps 2001, je prenais la décision un peu folle d’offrir mes services linguistiques sur La Toile. Aucune expérience, à part un peu de navigation sur mes sites préférés et la consultation de mes courriels. J’avais en poche ma formation universitaire, assez solide tout de même, et mes expériences de travail en révision, en secrétariat et en enseignement. Quant à l’informatique, je connaissais un programme de traitement de texte, l’indispensable Word,  que j’avais appris au cégep de Matane. Les autres programmes se limitaient aux rudiments pour Excel, Adobe Acrobat et PowerPoint.

 

Les réactions autour de moi furent partagées, si ma famille m’encourageait, la conseillère au Centre local de développement de Matane à l’époque resta prudente. Au risque de détruire mon enthousiasme, elle me fit voir combien de milliers de traducteurs  proposaient déjà leurs services, juste en tapant des mots-clés sur Yahoo! « Oui, mais moi, je ferai surtout de la révision et de la correction! », m’exclamais-je en insistant sur ma particularité. Car pour se différencier du lot de travailleurs dans son domaine, il faut trouver sa niche, c’est-à-dire offrir quelque chose d’unique et de spécial à un large marché.

 

On fait quoi ensuite? Se créer une adresse Internet à son nom ou au nom de son entreprise, ce que j’ai fait après diverses hésitations. Idéalement le nom doit être évocateur de la nature de ses services et facile à retenir, ce que je n’ai pas fait... Fascinée par les jeux de mots, je n’ai pu résister à la tentation de mêler la locution « sans faute » comme dans « Venez sans faute » à l’expression « Écrire sans fautes ». Cela a fini par donner Écrits sans faute enr. (sans_faute_enr@yahoo.ca). Aujourd’hui, je le regrette un peu, parce que bien des gens croient que ce nom représente une agence, même si je précise le contraire dans la page Accueil de mon site. La mention enr. signifie que mon entreprise est enregistrée comme entreprise individuelle dans le Registre des entreprises du Québec.

 

Pour ma part, je désirais aussi avoir un site Internet (www.sansfauteenr.com), que j’ai créé moi-même grâce à des logiciels de conception Web. Cela m’a amenée à découvrir le langage HTML, mais je préfère m’en tenir aux corrections de texte dans les codes. Au cours des années, outre la révision et la correction, j’ai perfectionné mes compétences en rédaction par des cours littéraires, amélioré mes habiletés de traductrice de l’anglais au français par la lecture et les exercices, appris (pas à pas!) la mise en page de manuscrit à compte d’auteur, et dernièrement j’ai commencé la transcription de fichiers audio. Chaque fois, ce sont les demandes d’un particulier ou d’une agence qui m’ont poussée à développer mon offre de services, et à foncer... derrière mon écran!

 

Je ne sais pas où je serai dans dix ans, mais tant que ce travail restera une source de satisfaction, d’apprentissage et de découverte, je continuerai. Car au départ, c’est l’amour de la langue française qui me guide.

 

Au plaisir,

Maryse Tremblay, linguiste, réviseure, correctrice, traductrice, rédactrice, auteure, transcriptrice, éditrice intellectuelle, secrétaire et... maman

 



Cliquez ici pour consulter les archives des billets.


 © Écrits sans faute enr.

 

Comments