Le séminaire‎ > ‎2016-2017‎ > ‎

Jérôme ENGLEBERT

Mercredi 9 mars 2016 • 18h30 à 21h • UNamur (61 rue de Bruxelles) • Local L32 (3ième étage)

Saint Genet et le dépassement de la situation : Création d’une clinique sartrienne


Nous proposons de partir de Saint Genet : Comédien et Martyr (1952), monumentale psychobiographie de Sartre, pour évoquer une première lecture de la temporalité sartrienne et particulièrement des notions d’« instant » et de « conversion ». Le sujet clinique sur lequel s’appuiera notre propos et qui retiendra notre attention est l’incendiaire (dont on rappellera la différence avec le pyromane). Ensuite, nous convoquerons, et confondrons, L’esquisse d’une théorie des émotions (1939) et les Questions de Méthodes (1957). Ces deux points de repère nous permettront de reprendre le cas Genet et sa réaction à la lecture du volume que Sartre lui a consacré. D’importantes questions méthodologiques en psychologie clinique naîtront de ce développement et feront émerger une perspective « en double spirale » et la décisive question du corps.

Jérôme Englebert

Docteur en psychologie et Maitre de conférences à l’Université de Liège, il est également psychologue clinicien à l’EDS de Paifve.
Il a notamment publié
Psychopathologie de l’homme en situation (2013, Hermann), dirigé la réédition augmentée d’Éthologie et psychiatrie d’Albert Demaret (2014, Mardaga) et édité les numéros 20-21 du Cercle Herméneutique consacrés au test de Rorschach dans une perspective phénoménologique.
Ses travaux s’inscrivent dans le champ vaste de la « phénoménologie clinique ». Il prépare, avec Valérie Follet, un volume collectif intitulé
Adaptation : Essai collectif à partir des paradigmes éthologiques et évolutionnistes (2016) et, en collaboration avec Caroline Valentiny, Schizophrénie et hyper-conscience (2016).

Comments