Réalisations‎ > ‎

Outils pédagogiques

Matériel de classification, de sériation et de manipulation.

Classification et sériation





Une caisse enregistreuse pour jouer au magasin.

Boîte de carton, petite boîte de carton (pour faire le tiroir), ruban de cassette vidéo (pour faire l'écran), rouleau de facture (pour faire semblant d'écrire le total et remettre la facture), goupilles de boîtes de lait (pour faire les touches), gros boutons et morceaux de plastique pour faire l'argent).

Le costume de citron!

Pour Halloween Jeanne voulait un costume de citron! C'est à l'ÉcoBrico qu'elle a trouvé tout ce qu'il lui fallait pour un costume surette et acidulé!

Diaporama Picasa Albums Web


Été 2010 : Les jeunes du projet C-Vert fabriquent du matériel pour les services de garde


Aménagement et matériel pédagogique

Tableau en plein air

En plus de constituer une agréable surface pour marcher pieds nus, les grandes tuiles peuvent servir de tableau pour le dessin, la peinture, la craie… Et quoi de plus facile à nettoyer qu’une activité de peinture en plein air.

Bac de douceur

Prenez quelques bobines de fils de soie de la même couleur ou de couleurs différentes. Laissez les enfants manipuler les bobines. Ils auront sans doute envie de dérouler le fil.  Lorsque les bobines sont déroulées, placez le fil dans des bacs et laissez les enfants manipuler la soie, l’emmêler, y enfouir les mains, y cacher des objets.  Laisser les enfants utiliser les fils de soie pour leurs projets artistiques: cheveux de soie sur UN dessin de maman, crinière d'un cheval, ETC.

Un bac sensoriel arc-en-ciel

Les échantillons de tissus que nous avons à l’ÉcoBrico sont très variés sur le plan de la couleur, la texture, des motifs et de la transparence ; c’est une mine d’or pour enrichir les expériences des enfants et leur vocabulaire. Placez plusieurs échantillons dans un bac à la disposition des enfants. En ayant les tissus à leur disposition, les enfants pourront décider d’en utiliser pour faire des couvertures pour leurs poupées, des vêtements pour leurs marionnettes, des capes pour les figurines de super héros, etc.

Marionnettes à faire parler

Pots de fleurs, chaussettes, laine, rondelles et tissus: voilà avec quoi une éducatrice peut se fabriquer de jolies marionnettes pour les enfants. "Souvent lorsque les enfants attendent que le repas soit prêt, je sors les marionnettes et je raconte une histoire. La marionnette blonde veut toujours sentir les mains des enfants pour vérifier si elles sont bien propres avant de manger. Ça donne une personnalité à la marionnette et ça me permet de parler d'hygiène avec les enfants".

Merci Nouha Sarraj!

Le Gant marionnette

Pour raconter une histoire avec les enfants, quoi de mieux qu'un joli gant?

Le gant a du velcro au bout de chaque doigt et dans un sac les enfants pigent à tour de rôle un objet muni d'un velcro, qu'ils doivent intégrer à l'histoire en le collant sur le gant. Un excellent moyen de stimuler le langage des enfants en récupérant les morceaux de jeux, de casse-tête, de bricolage,etc.

Merci Ouahiba Seffah!

Jeu de pêche

Pour métamorphoser des bouteilles blanches en poissons!

Avec un exacto, fendre le goulot jusqu’à la moitié et élargir légèrement la fente au fond. Faire glisser un demi-anneau de métal dans la fente. (L’élargissement sert à retenir l’anneau).

Faire des fentes sur 3 des côtés de la bouteille et au fond, afin d’y insérer les nageoires et la queue découpées dans du plastique de stores, de CD, de bouteilles… On peut décorer les poissons avec des marqueurs permanents ou en collant du papier coloré.

Pour faire les cannes à pêche, un simple fil de plastique inséré dans une paille rigide au bout duquel on installe un trombone qu’on plie en forme d’hameçon.

Casse-têtes écolos

Les feuilles de tapisserie, faites d’un papier épais et résistant et décoré de jolies images, peuvent être transformées en casse-tête. Il suffit de couper l’image en quelques morceaux. Les enfants n’ont plus qu’à recomposer l’image à partir des morceaux.

Encastrement

Pour développer la motricité fine et la compréhension de l’espace, les encastrements sont un excellent moyen. Vous n’avez qu’à fabriquer un cadre (avec un fond de boîte, des morceaux de plastique, des morceaux de bois…) et utiliser un certain nombre de pièces de mosaïques de formes et de

dimension différentes.

Les enfants s’amusent à remplir l’espace complètement sans laisser de vide en ajustant chaque pièce. Ils peuvent faire des motifs, placer les pièces en alternance ou faire des images symétriques.

Tangram

Un tangram est un casse-tête chinois contenant 7 pièces. On peut utiliser le tangram pour reproduire des images ou pour développer la créativité en concevant des images. Plusieurs modèles de tangram à reproduire sont disponibles sur internet. Pour fabriquer un tangram, utilisez des feuilles de plastique, du coroplaste (pancartes électorales) ou du carton épais plastifié.  Suivez le modèle ci-contre pour créer les 7 pièces du Tangram.

 


Des bouteilles d'observation

Remplissez des bouteilles de plastique colorées avec différentes matières(boutons, coquillages, fleurs séchées, cubes de granites, cailloux, pétales de tissus, billes de bois...). Vous aurez ainsi de belles bouteilles d'observation pour les poupons. Les enfants pourront découvrir des sons, des poids et observer de petits objets sans risque d'étouffement. Scellez les couvercles avec de la colle chaude.

Tirelire pour poupons


Avec de gros pots de café vides joliment recouverts, fabriquez une tirelire géante pour vos poupons en faisant une fente dans le couvercle. Récupérez des couvercles métalliques de boîtes de jus surgelé et collez-y des étiquettes circulaires ornées de dessins d'enfants, ça fera de gros sous à insérer dans la tirelire. Un jeu d'encastrement simple et personnalisé!

 Jeux de jumelage de textures

Sur un carton rigide ou sur du coroplaste (plastique ondulé rigide), collez des échantillons de différents matériaux de l’ÉcoBrico (sous-tapis, plexiglas, cuir, céramique, velours, etc.). Dans un petit sac de tissus opaque, placez un double de chaque échantillon. Les enfants pourront piger dans le sac un objet à jumeler sur le carton à côté de celui qui est semblable.

 Un chapeau de finissant


Pour féliciter les enfants pour l’accomplissement de leurs grands succès, on peut couronner leurs efforts en fabriquant avec eux leur chapeau de finissant. Vous aurez besoin d’un carton carré, d’une bande de papier, d’un bout de laine et d’une attache papillon. Pour fixer la bande de papier au carton, faites des entailles dans la bande de papier que vous enduisez de colle et que vous repliez contre le carton.

L’album photo

Les grands livres de tapisserie font de magnifiques albums photo, il suffit de coller des photos sur les pages de tapisserie et de recouvrir la page couverture.


Les petits livrets d’échantillons de tissus font de magnifiques albums photo miniatures.

On peut y coudre les photos ou perforer les coins des photos et les attacher avec des rubans.

Merci Saosan Othman!

Un calendrier pour parler du temps!

Avec des flèches et du velcro, ce calendrier interactif fait avec du matériel d'ÉcoBrico permet d'animer une discussion avec les enfants sur le temps qu'il fait et ainsi les familiariser avec les concepts temporels en les nommant avec eux.

Merci Lamya Bouflih!

 Dé de textures

Recouvrez une boîte de carton de forme cubique d’échantillons de tapisserie ou de tissus de textures différentes. Placez-y à l’intérieur, des objets métalliques, pour avoir un son agréable lorsque le cube est manipulé. Prenez un grand tissu à placer au sol et collez-y des carrés de chacune des textures représentées par le cube. Lorsqu’un enfant lance le dé, il doit se placer sur le carré correspondant à la texture qu’il a obtenue avec le dé. À tour de rôle, les enfants lancent le dé et se placent sur le tissu.

Jeu de mémoire sonore

1) Prenez entre 12 et 20 bouteilles blanches et, avec les enfants, cherchez différentes matières à mettre à l’intérieur.

2) Remplissez deux bouteilles d’une même matière (d’environ la même quantité), puis refermez -es avec un ruban adhésif très puissant.

3) Les règles du jeu sont les mêmes que celles du jeu de mémoire. Chacun leur tour, les enfants agitent 2 bouteilles et déterminent si le son est pareil ou pas. Le but du jeu est bien sûr de dénicher les paires de bouteilles produisant les mêmes sons ! Avec les plus jeunes, laissez-les simplement découvrir les sons et aidez-les à décrire ce qu’ils perçoivent.

· Cherchez partout pour trouver de nouveaux sons, dans le bureau pour entendre le cliquetis des trombones, dehors pour entendre le claquement des petites branches de bois, dans la cuisine pour entendre le chic chic du riz ou le bruit sourd de la farine.

· N’hésitez pas à explorer les liquides ! (Exemple : L’eau fait-elle le même bruit que la gouache?)

· D’autres indices nous aideront également à retrouver les paires : le son bien sûr, mais également le poids (Exemple, le sable est plus lourd que les samares).

Vous avez déjà une activité passionnante de fabrication de jeu, où les enfants ont la possibilité de se poser des questions et de résoudre des problèmes.

Aussi ils auront la chance de découvrir et d’expérimenter de nouvelles matières. Guidez-les dans les différents lieux et suggérez leurs différents objets. Soyez ouvertes à leurs suggestions. Même si vous constatez que leurs suggestions sont impossibles à réaliser, laissez-les essayer et trouver des solutions de remplacement.

Idées de projets à faire avec le matériel de l'ÉcoBrico

Un carillon coloré

Nous avons reçu plusieurs bouteilles à eau Nalgène de différentes couleurs. Elles ont été retirées du marché, car elles contiennent du BPA (une substance toxique qui fait qu’on ne peut pas les utiliser comme gourdes). 

Plusieurs projets peuvent être réalisés avec ces bouteilles, car elles sont résistantes, colorées et ont un anneau qui permet de les suspendre.  Comme elles ont différentes grosseurs, elles font des sons différents lorsqu’elles sont frappées. Si on met différentes quantités de liquide à l’intérieur, le son peut encore changer. Quelle belle activité scientifique à faire avec vos musiciens en herbe ! 

Les bouteilles peuvent être décorées, ou on peut les remplir d'objets brillants à observer au travers.  Une fois décorées, on peut les suspendre dans la cour et écouter le tintement du vent sur les bouteilles qui s’entrechoquent.


Jeux d'eau et ÉcoBrico

Ça flotte ou ça coule? 

 Rassemblez un maximum d’objets, de matériaux, de poids et de textures variées : bouchons de liège, styromousse, bâtons de popsicle, bouteilles vides, bouteilles pleines, roches, céramique, boutons, CD, papier bulle, pince à linge, boîtiers de films, pailles, ficelle, formes métalliques, cubes de glace. Laissez les enfants découvrir les lois de la physique en observant l’effet que crée le contact de tous ces objets avec l’eau.

La pêche

La pêche aux objets flottants avec des pinces à pâte, à salade, pinces croisées (comme des ciseaux), pinces droites… On peut se procurer une panoplie de pinces pour que les enfants expérimentent différentes manipulations et différentes résistances.

Véhicule flottant

Les enfants apprécieront fabriquer des véhicules flottants avec diverses formes de styromousse. Ils peuvent y greffer des objets (papier plastique, bâtons de popsicle, aiguilles à tricoter, bouchons de liège, carrés de céramique, boutons, cordon, plexiglas rond ou rectangulaire, baguette de plastique, boudin, carrés de soie, voile, retailles de casse-tête en matière flexible, ressorts, carte du monde, accessoires de gâteaux, roulettes, carton ondulé, etc.) et expérimenter le potentiel de flottaison des bateaux qu’ils construiront.

 Textures et sensations

L’enfant apprend par le jeu, nous le savons bien, mais on peut même dire qu’il apprend par l’expérimentation. Lorsqu’il touche et sent les choses, il a beaucoup plus de facilité à faire ses apprentissages et à comprendre. C’est pourquoi il est si important de nommer ce que l’enfant expérimente afin de lui permettre d’acquérir le vocabulaire pour identifier ses découvertes. Dans les activités sur les textures, on observe ce qui retient l’attention des enfants et on leur fournit le vocabulaire pour décrire leurs sensations (doux, rude, bosselé, lisse).

Un meuble sensoriel

En plaçant des recouvrements différents sur les surfaces des meubles, on peut provoquer bien des réactions. (Différentes colles très puissantes sont offertes sur le marché ex : No more nails, colle à plombier au silicone ou ruban adhésif double face). On peut utiliser différents matériaux pour découvrir différentes textures : cuir, suède, velours, jute, différentes tapisseries embossées, tapis, caoutchouc, quadrillages, etc.

Jeux de tactiles avec des objets du quotidien

Pour éveiller la capacité de visualisation, on peut placer dans une boîte, différents objets du quotidien : une brosse à dents, une débarbouillette, une cuillère, une bouteille, un gant, un téléphone, un bouton, etc. La boîte peut être une boîte de carton qu’on recouvre de tissus ou de tapisseries et dans laquelle on perce un trou auquel on fixe un bas de nylon coupé, ainsi les objets restent en place dans la boîte et les enfants ne voient pas ce qu’ils pigent (idée inspirée par Atika Lamari) . On peut également utiliser une boîte à café qu’on recouvre avec les enfants de divers rubans et papiers décoratifs dont le couvercle est troué pour laisser passer la main d’un enfant. Les enfants doivent identifier l’objet sans le regarder. Selon le niveau de langage de l’enfant, on peut l’encourager à décrire l’objet (c’est gros, c’est doux, c’est pointu, etc.). Pour les enfants plus jeunes ou qui ne parlent pas encore, on peut coller les photos des objets sur un carton; cela donne un support visuel à l’enfant et il sera alors plus facile pour lui de nommer en ayant des choix ou encore il pourra pointer l’image de l’objet qu’il touche.

Faire germer des textures

Si on s’installe bien avec une toile et de grands bacs, les enfants peuvent eux-mêmes toucher la terre, y plonger les mains et assouvir leur désir de vider et transvider avant l’empotage final.

On peut planter différentes graines dans des pots. Par exemple, on peut avoir un pot de gazon, un pot de trèfle, un pot de lentilles, un pot de pois chiches, etc.  Ils prendront beaucoup de plaisir à arroser leur pot régulièrement.

(Une idée inspirée par Marlin Antar)

Une toile avec relief!

Avec des feuilles échantillon de tapisserie et de la céramique ou de la mosaïque, faites une jolie toile. Rien de plus simple! Collez la céramique sur la feuille! Ça prend une feuille de tapisserie assez épaisse. Celle-ci donne vraiment l’impression que l’œuvre est une toile.

Merci Atika Lamari!

Le courrier du coeur

La St-Valentin est une occasion en or pour faire la découverte de l’écrit avec les jeunes enfants. Mais attention, il ne s’agit pas de faire tracer les lettres à l’enfant, ni de s’attendre à ce qu’il lise les mots; c’est plutôt une familiarisation avec le langage écrit. L’activité vise à jouer à écrire plutôt que d’écrire. Le stade prégraphique chez l’enfant est un moment où il pense qu’il écrit en faisant des gribouillis : c’est la préalphabétisation.

Le courrier du cœur est une activité pendant laquelle l’enfant nous dicte un message pour quelqu’un qu’il aime, et l’adulte écrit ce message. 

Pour donner plus d’ampleur à l’activité, on peut construire une boîte aux lettres quelques semaines avant la Saint-Valentin, à partir d’une boîte de carton moyenne. On la recouvre de tissu et de tapisserie et on indique l’ouverture avec une flèche de plastique. Il y a beaucoup d’enveloppes de différents formats, des cartons à décorer pour faire les cartes et de la tapisserie pour faire des semblants de timbres à l’ÉcoBrico.

 

Un bricolage au naturel

Avec des objets naturels, on peut reproduire un paysage miniature.

* TYPE DE MATÉRIEL*

- Boîtes de carton

De petites boîtes de carton au format original ont inspiré un cadeau pour la fête des Mères: de jolies boîtes à bijoux!

Merci Marlin Antar!

La boîte à cachette

Une boîte à cachette, c’est une charmante boîte dans laquelle les enfants peuvent cacher leurs trouvailles.  Ils définissent ainsi leurs goûts et leurs préférences, à travers les choix qu’ils font.

Boîte à image ou boîte à trésors?

Les boîtiers de bobines de film sont des boîtes plates et circulaires. Voilà un format original à explorer pour nos tout petits qui découvrent le monde des formes et des volumes. Elles peuvent être décorées par les enfants et elles serviront ensuite de coffre aux trésors pour cacher des cartes d’images. Il peut également être intéressant de les transformer en boîte à chansons.

La boîte à chansons

C'est une boîte dans laquelle les enfants pigent à tour de rôle un carton sur lequel est illustrée une image représentant une chanson d’un côté, et les paroles de la chanson de l’autre côté. Si la boîte à chansons est utilisée régulièrement, les enfants reconnaîtront la boîte, et ceux qui le désirent pourront venir s’asseoir pour attendre leur tour de piger une chanson. Ils apprendront ainsi à reconnaître l’image et à l’associer à la chanson. En chantant régulièrement les mêmes chansons, ils les mémoriseront plus facilement.

Décorer des boîtes

Pour décorer les boîtiers, on trouve facilement des papiers texturés, colorés et imagés dans le matériel de l’ÉcoBrico. Il suffit d’offrir un choix attrayant aux enfants, qui sauront décider des matières à utiliser. En leur fournissant de la colle blanche et des pinceaux, ils pourront facilement faire adhérer les différents tissus et papiers au boîtier. Une fois la boîte complètement recouverte, on peut y ajouter du relief en collant laine, fils, cordons, grillage. Lorsque c’est sec, vous pouvez recouvrir le tout de vernis Mod Podge, afin de conserver votre boîte longtemps. Faites décorer aussi l’intérieur! Ce sera une belle surprise d’y trouver un papier miroir, des images rigolotes ou peut-être un fond de mosaïque.

Tout un monde dans une boîte

Si vous versez un petit fond de colle dans le boîtier, les enfants peuvent organiser et réorganiser divers matériaux; boutons, céramique, billes… Vous pouvez suggérer qu’il s’agit d’un terrain de jeu pour les lutins ou les fourmis, ou d’un jardin miniature. Encore mieux : demandez-leur ce qu’ils désirent inventer au fond de la boîte.

Pots à fleurs en plastiques

Avec les pots, on peut faire des marionnettes, ou fabriquer d'étranges créatures en introduisant dans les trous des pattes, des bras, des yeux en boutons, des queues en tissus...

 

On peut aussi faire de jeux d'enfilage avec de la laine ou des jeux de sériation en utilisant diverses grandeurs de pots.

On peut jardiner, tout simplement!

On peut jouer dans l'eau ou le sable, c'est agréable de voir filer à travers les trous la matière qui s'écoule.

Boîtiers de cassette vidéo

Utilisez les boîtiers pour mettre en valeur les bricolages et les dessins des enfants.

Utilisez-les pour faire des coffres aux trésors, décorés par les enfants. Les enfants trouveront des trésors à y cacher.

Une fois décorés, les boîtiers de cassette vidéo font  d'excellentes boîtes de transition. Chaque enfant en prend un et peut s'occuper lorsqu'il attend pour se laver les mains ou qu'il se prépare à la sieste. Un petit casse-tête, quelques cartes d'un jeu de mémoire, des personnages, des rouleaux à friser et de la feutrine.

Embouts de plastiques

Pour faire un hochet sonore, prenez 2 cylindres de plastique, un plus étroit que l’autre, de façon à ce qu’ils s’emboîtent. Tous 2 sont fermés à une extrémité. Avant de les assembler, y insérer 2 anneaux de métal, qui se trouveront bloqués entre les 2 cylindres, mais qui auront de l’espace pour bouger, donc pour faire des sons en se cognant. La simple agitation de cette petite invention créera des tintements très agréables! De plus, on peut y mettre un objet à l’intérieur, pour le cacher, qui pourra donner une sonorité différente au hochet.

Merci Khadija Boustani!

Store vertical

Voilà un objet peu commun, mais qui offre tellement de possibilités! Vous pouvez simplement en disposer quelques-uns, sur une table ou dans un coin, et observer. Qu’est-ce que les enfants inventeront? Avec quel matériel l’utiliseront-ils? Les placeront-ils sur une chaise afin d’en faire une glissoire pour les personnages ou une rampe de lancement pour les voitures de course? Les utiliseront-ils pour faire un pont-levis pour le château? Ou avec des blocs pour faire une route surélevée?

Après avoir utilisé et exploré le matériel pendant quelque temps, vous pourrez leur suggérer de nouveaux projets; un bricolage en trois dimensions, un tableau peint sur le plan horizontal ou vertical, un ceinturon de princesse ou de chevalier (on peut faire des trous avec un poinçon et attacher le store avec de la laine ou un ruban). Et pourquoi ne pas faire une couronne de la même manière? Ou encore, l'utiliser pour représenter les ailes d'un avion, pour coller des tissus ou du papier dessus, pour recouvrir le toit d'une maison , pour faire des constructions en les empilant, ou finalement pour faire un mobile en les suspendant.

Tissus

Avec des tissus de toutes sortes, fabriquez des vêtements de poupée, ou des accessoires pour celles-ci (drap, couverture, coussins…). Les enfants ne peuvent pas coudre, mais ils peuvent assister la RSG dans le processus, en tenant le tissu, ou en collant parfois certains bouts de tissu ensemble. Quoi de plus valorisant que de participer à l’habillement de ces petits êtres!!

Merci Atika Lamari!

Tapisserie

Les cahiers de tapisserie sont de grands livres où l'enfant peut lui-même inventer l'histoire.

Les feuilles de tapisserie sont une bonne toile de fond pour une peinture ou un collage.

Certains motifs permettent à l'enfant non seulement d'explorer les textures, mais en plus d'inventer une histoire où ses personnages peuvent évoluer.

 

 

 

Lorsqu'appliquée avec du vernis, la tapisserie fait un recouvrement résistant pour rendre attrayants des contenants de rangement.

Quoi faire avec les tubes rayés de carton rigide?

- Débutons d’abord par en déposer plusieurs au centre de la pièce et voyons ce que les enfants en feront. Laissons-les explorer.

- Nous pouvons leur faire des suggestions en utilisant les sens pour les découvrir. On peut regarder dedans et être attentif à ce qui se passe : on utilise une toute petite partie de notre champ visuel.

- On peut les regarder rouler, les rayures sont très stimulantes visuellement.

- On peut écouter dedans; on capte les sons différemment. On peut même entendre la mer si on est attentif…!

- On peut l’utiliser pour faire un porte-voix, les sons sont amplifiés.

- On peut l’utiliser pour l’équilibre; essayer de le tenir droit dans les mains ouvertes, sur la tête ou en mettre quelques-uns sous les pieds pour se tenir en équilibre sans rouler.

- On peut se coucher dessus et rouler notre dos pour se faire un massage ou le rouler doucement sur un ami pour lui faire un massage.

Dans quels coins peuvent-ils être utilisés…???

Dans tous les coins!!!

 

On peut en placer beaucoup dans le coin construction avec des boîtes de carton, des blocs, des personnages, des voitures, des matériaux de construction. Les enfants leur trouveront des fonctions variées : tunnel, tours de châteaux, colonnes d’édifices, silos de ferme. Merci Marlin Antar!

- Dans le coin expériences scientifiques : ils seront utiles pour explorer la permanence de l’objet : on cache un objet en dessous d’un et on déplace les autres… Sous quel tube est l’objet caché? Simplement faire disparaître des objets en les camouflant à l’intérieur. Les enfants peuvent les utiliser comme baguette magique, ou encore faire rouler des balles dedans.

- Dans le coin imitation : Cuisine : jus dans le frigo, saucisson,…

- Dans le coin manipulation avec de la pâte à modeler ou de la pâte à tarte, comme rouleau ou emporte-pièce.

- Dans le coin musique : Pour faire un bâton de pluie, coller deux rouleaux ensemble, y mettre un objet perforé au centre, et du riz à l’intérieur. Pour faire des maracas, fermez les deux extrémités après y avoir inséré des grains de riz, des fèves sèches ou autre matière, de façon à créer différentes sonorités. On peut également simplement en taper deux ensembles pour faire des percussions, frapper une seule extrémité, ou encore chanter à l’intérieur.

- Dans le coin mouvements : faire une course en tenant le tube avec une partie du corps; le cou, l’aisselle, les genoux, les index… Faire un jeu de quilles ou placer les tubes en pyramide, et lancer une balle pour en faire tomber le plus grand nombre possible.

Partir des intérêts des enfants…

- Faire un train en enfilant plusieurs rouleaux. Mettre des roues pour faire une voiture, le transformer en… le décorer avec… Faire des kaléidoscopes ou des boîtes à regarder en plaçant des CD transparents aux extrémités. Observez ce qui intéresse les enfants dans leurs jeux au quotidien et proposez-leur de fabriquer ce qu’ils aiment. Ex.: Leïla aime jouer avec les poupées : on peut lui fournir du matériel pour qu’elle transforme son tube en poupée, du tissu pour faire la tête, des boutons pour les yeux, du carton pour les bras et les jambes, de la laine pour les cheveux. Autre exemple : Yassine adore les camions de pompiers : on peut lui fournir des roulettes pour faire des roues, des collants pour les phares, des pailles et du ruban adhésif pour faire une échelle, de la corde et des rubans pour faire des boyaux.

Nous rafraîchirons régulièrement cette section selon l’inspiration du moment, les nouveaux arrivages de matériel, ou vos idées et réalisations. Communiquez-nous vos découvertes, afin de partager avec les autres RSG ce que vous avez trouvé à faire avec le matériel. *

 

Comments