Fracture du zygoma

Le zygoma est l'os qui forme le relief de la pommette. Situé sur le côté du visage, en dessous et en dehors de la cavité orbitaire il est exposé à de nombreux traumatismes potentiels.
 
Pourquoi opérer ?
 
    L'opération n'est pas systématique dans les fractures du zygoma. En l'absence de déplacement il est possible de laisser la consolidation se faire naturellement. Votre chirurgien effectuera un bilan clinique, complété souvent par un bilan ophtalmologique et un scanner afin de déterminer si l'intervention est conseillée ou non dans votre cas.
    Si la fracture est déplacée, l'intervention est nécessaire pour rétablir l'aspect de votre visage. En l'absence de réduction de la fracture, le déplacement, visible, ne serait pas corrigé et deviendrait définitif. Une correction secondaire est toujours possible un an après mais est techniquement plus compliquée. Il faut privilégier la réparation de la fracture au stade initial.

Comment ?
 
    L'intervention se déroule sous anesthésie générale. Elle aura lieu entre le 7ème et le 12 ème jour après le traumatisme.

    Le premier temps consiste à replacer l'os zygomatique en bonne position: c'est la réduction. Elle peut se faire au travers d'une moucheture sous la pommette, ou par une courte incision dans la bouche.

    Une fois la fracture réduite, elle peut être spontanément stable ou non. Si elle est stable, il n'y aura pas de matériel d'ostéosynthèse.
 
    Si le zygoma n'est pas stable après la réduction, il faudra le fixer avec des plaques d'ostéosynthèse miniaturisées.
    En fonction de la fracture, il sera nécessaire de réaliser deux ou trois ouvertures distinctes pour fixer l'os déplacé.
    Ces incisions peuvent être placées:
        - dans la bouche, sous la lèvre supérieure
        - à l'extrémité latérale du sourcil
        - Dans le pli naturel entre la paupière inférieure et la joue.
Les incisions

  
Les suites habituelles
 
    La sortie sera possible le lendemain de l'intervention.
    Le traitement de sortie comportera:
            - des antalgiques
            - des antibiotiques
            - éventuellement un bain de bouche
 
    En cas d'incision de la peau, les fils seront retirés vers le 7ème jour.
 
    Comme toujours en chirurgie de la face, l'oedème est présent et se dissipera en 15 jours environ. Des ecchymoses sont possibles.
 
                                                                                                                                                
                                                                                                                                                           
Les complications les plus fréquentes
 
    Le saignement est possible comme après toute chirurgie. Un hématome au voisinage de l'orbite peut toujours avoir une conséquence sur la fonction visuelle. Cela reste heureusement exceptionnel. Cependant ce risque justifie votre sejour post opératoire à la clinique et determinera en partie votre date de sortie, habituellement le premier jour post opératoire.

    L'énophtalmie est possible par défaut de réduction de la fracture avec modification trop importante du volume orbitaire.

    L'hypoesthésie dans le territoire de la lèvre supérieure et de l'aile du nez peut perdurer, du fait de la blessure du nerf lors de la fracture.
 
 
 
 


Fiche modifiée le 06/12/2014