Ablation du matériel

Vous avez eu une intervention de chirurgie maxillo-faciale, soit pour une fracture, soit pour une ostéotomie ou une greffe osseuse. Parfois, du matériel d'ostéosynthèse a été posé. Vous en aurez reçu la liste des références précises dans vos papiers de sortie. Conservez ces documents. Si vous déménagiez à l'avenir, ils vous permettront de faire connaître à votre nouveau médecin le type de matériel implanté en vous. 

Les plaques et les vis, en alliage de titane peuvent ou doivent parfois être retirées après consolidation de la première intervention. 

Pourquoi ?

Le matériel d'ostéosynthèse reste un corps étranger. dans certains cas il pourra être toléré sans souci particulier et sera alors laissé en place (fractures du condyle mandibulaire par exemple..). Les plaques utilisées actuellement sont en alliage de titane, matériau "bio-compatible" qui ne pose pas de problème de tolérance lié au matériau.

Il peut par contre être responsable de complications bénignes à modérées dans certaines localisations:

- vis dépassant dans les cavités sinusiennes et pouvant occasionner des réactions inflammatoires chroniques
- conflit avec des prothèses dentaires au travers de la muqueuse buccale
- vis faisant obstacle à la pose de futurs implants dentaires
- point potentiel de fixation d'infection bactérienne au voisinage de la cavité buccale (rare)
- ressenti de la plaque à la palpation sous la peau.

Habituellement, les plaques pourront être ôtées au bout de 6 à 12 mois après la première intervention. Il est plus aisé de réaliser l'ablation du matériel dans les 18 mois qui suivent la fracture. Au delà de ce délai, la cicatrisation de l'os peut parfois se traduire par un recouvrement de la plaque par de l'os neuf. Son ablation en serait alors un peu plus compliquée, avec des suites plus gênantes pour vous.

Cette intervention, programmée, pourra se dérouler le plus souvent dans le cadre d'une chirurgie ambulatoire avec retour à domicile le jour même.

L'intervention pourra se dérouler sous anesthésie locale ou générale en fonction des cas.

Les incisions seront celles utilisées pour la mise en place du matériel lors de la première intervention.


En cas d'incision dans la bouche:

Les suites seront habituellement beaucoup plus simples que lors de la première intervention.
L'oedème reste possible, même lors de cette 2ème intervention.

Au moment de l'ablation du matériel, votre os est consolidé. Il ne sera donc pas nécessaire de respecter un régime liquide et mixé aussi prolongé que lors de la première intervention. Si vous aviez du attendre 6 semaines avant de retrouver une alimentation normale après la première intervention, après l'ablation du matériel, l'alimentation liquide ne sera que de 8 à 10 jours, le temps que la muqueuse cicatrise. Vous passerez ensuite d'emblée à une alimentation normale.

Des antalgiques simples seront suffisants (Paracétamol). Des bains de bouche antiseptiques complèteront l'ordonnance de sortie.

En cas d'incisions sur la peau:

L'alimentation sera d'emblée normale. Les fils seront retirés au bout de 6 à 10 jours suivant les localisations.

Des antalgiques simples seront suffisants (Paracétamol).



Fiche modifiée le 06/12/2014