Quelques textes

Ici je rassemble divers textes écris et partagés sur les réseaux sociaux.

ces textes eclairent l'essence de mon chamanisme.

La nature aime les différences. Aucun flocon de neige ne se ressemble, aucun animal, aucune fleur d’une même espèce, aucun cristal ne se ressemblent.

Le flux vital aime la singularité, il produit sans cesse de la difference.

Il serait faux d’utiliser le chamanisme, qui est expression du flux,donc d'un perpetuel changement, pour légitimer de quelconques doctrines racistes, misogynes et homophobes.

Ce sont les marges, les expérimentations et explorations périphériques qui ouvrent de nouvelles possibilités. Ce n’est pas la pensée conservatrice.

Lorsque un système ralentit son évolution, lorsque ses membres se focalisent sur ce qu’ils ont et refusent ce qui arrive, lorsque le souci de conserver l’emporte sur l’élan d’évoluer, alors cette branche de l’arbre de vie s’assèche.

C’est alors que le flux génère sa plus dynamique force et sa plus incomprise, le chaos.

Soit une reconfiguration violente redynamise le système. Soit la branche meurt.

Fred Sidarta

Qu'importe si tu n'arrives pas à voir les "Esprits de la nature", les forces vives en œuvres, les" tisseurs de vie". Qu'importe car la nature peut t' enseigner mille autres choses et mille rencontres car la nature est le LIBER MUNDI, le grand livre du Monde comme l'appellent les Alchimistes. Si tu ouvres ou même entre-ouvre les illusions de la matrice qui ensommeille tes sens alors tu reçevras ce que le cœur lumineux des forêts et des ruisseaux et ton propre coeur ont à t'enseigner.

Ouvrir les portes de la Matrice, du "Mitote" comme l'appelle les chamans toltèques est simple, évident, et c'est pour cela que cela parait compliqué.

Voila une des raisons d’être du chaman: vous aider agrandir vos territoires, ouvrir les portes de la perception, sortir de la matrice.

Fred Sidarta

« Tu trouveras quelque chose de plus dans les forêts que dans les livres. Les arbres et les pierres t'enseigneront ce qu'aucun maître ne te dira."

Attibuée à saint Bernard.

Oter peu à peu ces strates qui nous recouvrent. Transmuter toutes ces mémoires obsolètes qui tournent comme des programmes et sont la source de chacune de nos reactions. Derriere tout cela se tient le cœur de l’être, soleil central, rayonnant et aimant. Puisse t il rechauffer l'humanité. Révélons ce soleil, nous qui sommes les Enfants de l'arc en ciel

Fred Sidarta.

LE MONDE SERA UN JARDIN

De puissantes forces tentent tentent de nous forger une vision d'un monde terrifiant, plein de monstres, de tueurs, d'accidents. La moindre émissions de télé-réalité tente de faire surgir le mauvais coté des Hommes. Ce matraquage incessant utilisant et détournant tout le savoir des sciences humaines, forme moderne de la magie, nous engluent dans un cauchemar illusoire mais corrosif.

Pourtant et malgré cela, si tu sais où poser ton regard, si tu te centres sur ce soleil central qu'est ton coeur, tu verras un autre coté du monde, toutes la beauté des âmes, les beaux projets, toute cette créativité mise au service de lendemains plus coopératifs. C'est aussi voir toutes les aides subtiles prêtes à nous aider. Rêver ainsi le monde c'est comme jardiner. Ce n'est plus construire des murs, des frontières, ce n'est plus de la prédation. C'est préparer un merveilleux jardin.

Fred Sidarta