Accueil‎ > ‎Actualité‎ > ‎

141006-JT_france_2

La transition énergétique et la prise illégale d'intérêts.
En France c'est un délit défini par l’article 432-12 du nouveau code pénal :
« Le fait pour une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public ou par une personne investie d’un mandat électif public, de prendre, recevoir et conserver, directement ou indirectement, un intérêt quelconque dans une entreprise ou une opération dont elle a, au moment de l’acte, en tout ou partie, la charge de la surveillance, de l’administration, de la liquidation ou du paiement »
France 2 dans son 20 heure du 5 octobre 2014 nous parle de ce phénomène qui se développe autour de l'éolien.

Le Service central de prévention de la corruption (SCPC) met en garde les pouvoirs publics contre la multiplication des "prises illégales d'intérêts" d'élus locaux impliqués dans le développement de la filière éolienne. 
En matière d'éoliennes, les élus parfois ne brassent pas que du vent....
La gazette des communes alerte ses lecteurs sur le sujet.