Documents‎ > ‎

Entretien avec Chistophe Lucas

A l'inverse des pro-éoliennes notre association, par souci d'équité laisse la parole à un élu favorable au projet d'implantations d'éoliennes dans la vallée de l'ASSE.

Dans cet entretien, M Christophe Lucas, élu écologiste d’Estoublon (environ 8 km du site à vol d’oiseau) défend un projet qu’il qualifie en tant qu’élu, de responsable et cohérent et le propose aux citoyens.

Il défend en conseil communautaire une délibération qu’aucune commune n’a adoptée. Seule Saint jeannet s’est prononcée contre.

Comme vous pourrez le constater dans ses propos un bon nombre d'incohérences sont à relever :

Nous voyons qu’il a choisi l’électricité verte et solidaire, car il est bien connu que les électrons verts peuvent être dirigés vers les souscripteurs écologiques de contrats spécifiques.

L’altération du paysage est le point noir de ce projet mais un mal nécessaire ?

La sortie du nucléaire est une de ses principales motivations. Le nucléaire est dangereux, (+ de 140 centrales dans le monde) 3 accidents cités (en 40 ans d’exploitation).

Quant à Fukushima, était ce bien un accident nucléaire ou la conséquence désastreuse qu’une calamité naturelle associée à des erreurs humaines ?

Une bonne résolution serait de réduire notre consommation, 15 à 20 % assez facilement, ce en quoi nous sommes d’accord, mais qu’attendent nos élus ?

Revoir le mix énergétique comme en Espagne qui produit 21% de son électricité en éolien, à égalité avec le nucléaire.

On ne nous dit pas pourquoi, une bonne partie du parc éolien du sud tombe en décrépitude. Vraisemblablement à cause de la crise et des multinationales.

De tels projets ne peuvent pas être pris en charge par les collectivités car non rentables. Il faut des investisseurs solides comme EDF EN.

Le prix de l’électricité n’est pas assez cher en France à cause du nucléaire.