Bilans annuels‎ > ‎

Bilan annuel 2017

Mme Lisette Maillé
M Yvon Laramée
Mesdames et messieurs membres des conseils municipaux d’Austin et d’Eastman
Membres du CCE
Lac Orford, 21 décembre 2017

Madame Maillé, monsieur Laramée,


Voici notre rapport annuel à l’attention des conseils de ville des municipalités d’Austin et d’Eastman.


1.    Protection du lac Orford contre les plantes envahissantes.

APELOR est grandement préoccupée par la menace de plus en plus pressante des plantes envahissantes et particulièrement du myriophylle à épis. Dans cette perspective nous avons demandé en septembre dernier aux conseils municipaux d’Austin et d’Eastman d’installer des panneaux très visibles aux endroits susceptibles d’être utilisés par le public (par exemple, à la halte routière à Eastman ou au point d’eau à Austin), à la fois interdisant la mise à l’eau de bateaux de toute nature, et expliquant le pourquoi de cette interdiction. Une réunion à ce sujet doit avoir lieu avec les municipalités et APELOR tôt en 2018. De plus, APELOR demande aux deux municipalités de lui accorder une subvention de jusqu’à $1000 chacune ($2000 total)  pour les dépenses qui seront encourues en 2018 afin de préparer du matériel d’information et de sensibilisation du public (riverains du lac et autres) concernant les dangers des plantes envahissantes.

Priorité 2018   No. 1  Actions visant à protéger le lac Orford contre l’implantation de plantes envahissantes.  


2.    Inventaire des plantes aquatiques.

En 2007, l’APELOR a demandé et obtenu avec une subvention des municipalités de réaliser un SAGE ou l’évaluation de l’état de santé du lac et de son bassin versant. Les données montraient que le lac Orford était en bonne santé au point de vue des plantes aquatiques.  :

·          La densité moyenne des plantes aquatiques est faible.

·         Cependant, un dense herbier est présent dans le secteur ouest (secteur du marais)Près d’une quinzaine d’espèces différentes ont été recensées. 

Cela correspond à une diversité similaire à celle observée dans une quarantaine de lacs de la région (RAPPEL, 2004).

·          Il n’y a aucune espèce de plantes aquatiques à caractère envahissant, ce qui est un point positif.

Dix ans plus tard, il serait pertinent de mesurer les modifications autour des plantes aquatiques et de la progression de la sédimentation. Nous  aurons besoin du soutien financier des deux municipalités afin d’acquitter la facture de Rappel au montant de 3750$ plus les taxes.

Priorité 2018 No.2  Produire l’inventaire des plantes aquatiques par Rappel en 2018.

 

3.    Étude sur les fossés du bassin versant. 


APELOR a présenté en août 2017 à la ville d’Austin un plan pour des travaux dans sa portion du bassin versant. Afin de réduire les impacts négatifs de l’érosion du réseau routier, l’APELOR croit qu’il est important pour la protection du lac de stabiliser les fossés et y aménager des structures de rétention sédimentaire. Pour ce faire, tous les fossés routiers dans le bassin versant du lac Orford situé sur le territoire de la municipalité d’Austin ont été visités par l’équipe du RAPPEL. L’objectif de ce plan est de localiser des aménagements dans les fossés qui permettront de capter les sédiments provenant de l’érosion des chemins et des terres adjacentes. Il se veut donc un document pratique qui permettra au responsable des travaux publics de localiser les interventions. Nous attendons des nouvelles de la municipalité d’Austin afin de connaitre la nature des travaux envisagés et le calendrier. Nous sommes heureux de constater que tous les travaux correctifs dans les fossés du côté Eastman du lac ont étés faits en 2017.

 Priorité 2018   No. 3  Réalisation des actions correctives sur les fossés du réseau routier du bassin versant du lac Orford dans le territoire  d’Austin.     

 

4.    Tests de la qualité de l’eau. 

Nous avons procédé aux tests d’eau, principalement les tests sur la présence de coliformes fécaux et avons mesuré le taux de phosphore en collaboration avec la municipalité d’Austin et le Rappel. Nous concluons encore cette année que la qualité de l'eau du lac Orford demeure très bonne et propice à la baignade sans craintes et restrictions dans tous les points du lac où il se fait de la baignade. Nous notons toutefois des fluctuations de taux de coliformes dans certains sites (comme les enclaves, les zones à eau stagnante (le déversoir) ou celle qui accueille bon nombre d’oiseaux aquatiques (au barrage).

Vous trouverez en annexe les résultats de nos tests 2017.

Priorité 2018  No 4.  Poursuivre en 2018 l’analyse de l’eau du lac Orford selon la méthode convenue en 2017.

 

5.    Protection du lac.  Pose, entretien et retrait des bouées. 

Nous avons posé, enlevé et entretenu les bouées et panneaux de signalisation qui rappellent la vitesse aux conducteurs d’embarcation à moteur sur le lac Orford comme à chaque année.       

Priorité  2018  No. 5   Nous continuons d’installer et de désinstaller les bouées. 

 

6.    Voie ferrée et réclamation des municipalités de l’information sur les substances transportées sur la voie ferrée.

Après la tragédie de Lac Mégantic, la nouvelle compagnie ferroviaire qui opère la voie ferrée a repris le transport de marchandises incluant du pétrole (en tout cas nous voyons les fameux wagons citernes noirs). Nous appuierons toutes les demandes faites par Austin, Eastman, Magog et/ou la MRC pour obtenir en temps réel l’information sur les substances transportées sur rail et puisque nous sommes directement concernés, et comme vous, nous désirerons être bien informés.


Si une catastrophe environnementale devait se produire dans notre bassin versant, notre lac serait gravement atteint et la capacité des petites municipalités à limiter les dégâts et à corriger les effets d’un déversement nous semble très limitée.  Eastman et Austin sont-ils prêts à agir ?  Combien de temps cela prendra-t-il à installer des barrières flottantes pour contrôler un déversement ?  Nous savons que les petites municipalités doivent compter sur Environnement Québec.  Mais avons-nous fait une vérification du temps de réaction, une simulation récemment ?

Nous sommes informés qu’en 2017 la municipalité d’Eastman a communiqué avec Urgence Environnement, mais qu’est-ce qui en a résulté et quelle est la position d’Austin à ce sujet ?

Priorité 2018  No. 6  Nous désirons que les deux municipalités d’Austin et d’Eastman, la MRC avec l’APELOR et  l’ARPELA s’assurent de l’efficacité de leurs mécanismes de communication avec le ministère de l’Environnement et la nouvelle compagnie et le temps de réaction  advenant un accident environnemental lié à l’utilisation de la voie ferrée.  Nous savons que vous avez des procédures en matière d’urgence environnementale. Mais elles doivent être testées à l’occasion.  Vous pouvez compter sur notre participation et nous aimerions être informés du déroulement des procédures d’urgence.

 

  1. Déglaçage des routes. 

Le lac Orford reçoit les sels de déglaçage et de l’autoroute 10 et de la route 112.  Notre lac est un réservoir d’eau potable comme vous le savez.  Comme association, nous n’avons pas seuls les moyens de faire le suivi de ces interventions sur notre lac. Dans le passé, le ministère des Transports s’est montré ouvert à l’échange et à la transmission de certaines informations.  Depuis l’automne 2017, la municipalité d’Eastman fera des tests de salinité quatre fois par années.

Priorité 2018 No 7.  Le suivi par Eastman des effets de l’épandage de sels de déglaçage sur les routes qui traversent notre bassin versant.    

 

  1. Information. 

L’APELOR, association constituée depuis 1999 autour de la question de la circulation des embarcations à moteur à essence sur notre plan d’eau, a été incitée à s’incorporer comme le sont la plupart des associations de protection de lac de la région.  Nous avons reçu nos lettres patentes sous le nom de Association pour la protection de l’environnement du lac Orford (APELOR), no 1172254147 en 2016 et avons tenu le 4 juin 2017 une assemblée annuelle pour les résidents de notre bassin versant.

Si vous désirez copie de nos statuts et règlements, il nous fera plaisir de vous les remettre.


Comme vous le voyez, mesdames et messieurs membres du conseil et de l’administration municipale, membres du CCE, nous continuons de poser des gestes pour protéger notre bassin versant.

Encore une fois, nous vous remercions de votre support et demeurons à votre disposition pour répondre à vos questions. Sachez que le montant alloué sert toute la communauté et est multiplié par 2 ou par 3 par l’effet du bénévolat.  Avec l'engagement acquis de la municipalité d'Eastman et d’Austin, nous allons poursuivre notre mission. 

Nous souhaitons qu’avec votre leadership, les municipalités se concertent pour a) prévenir l’implantation de plantes envahissantes dans la lac Orford, b) encadrer les mesures d’intervention d’une catastrophe environnementale autour de la voie ferrée, c) effectuer l’évaluation des effets des sels de déglaçage sur le lac, d) poser les gestes qui s’imposent pour limiter les apports de sédiments. Le lac Orford ne s’en portera que mieux. 

 

Nos remerciements à votre personnel. 

 

Au nom de tous les membres de l'APELOR.

Secrétaire APELOR

Pour Ron J. McRobie

 

Président de l’APELOR pour le conseil d’administration de l’APELOR

Eastman, 21 décembre 2017

Comments