Bilans annuels‎ > ‎

Bilan annuel 2012

Voici  notre rapport annuel à l’attention du conseil de ville de la municipalité d’Austin dans le cadre de notre demande de subvention 2012 et de l’engagement d’Austin à nous appuyer en 2013. 

1.    Tests de la qualité de l’eau.  Nous avons procédé aux tests d’eau, principalement les tests sur la présence de coliformes fécaux et mesuré le taux de phosphore.  Nous concluons que la qualité de l'eau du lac Orford demeure très bonne et propice à la baignade sans crainte et restrictions dans tous les points du lac. L’eau pour plusieurs particuliers est considérée comme potable.  Nous notons depuis 3 ans une amélioration probablement suite aux efforts pour corriger les installations septiques non conformes, mais avant de nous en réjouir, attendons encore quelques années. 

Priorité 2012  No 1.  Poursuivre l’analyse de l’eau du lac Orford selon la méthode convenue.  Ces activités sont financées en partie par la subvention annuelle à l’APELOR.

Notre lac est protégé par un heureux hasard par deux enclaves créées par la voie ferrée qui sont devenues des bassins de sédimentation, soit au sud – est du domaine d’Orford-sur-le-Lac et au sud de la propriété de Ron McRobie – l’ancienne ferme.  Ces bassins de sédimentation artificiels ont été ainsi créés par l’installation de la voie ferrée.  À cause des fortes pluies que l’on connaît d’année en année et du développement immobilier important qui se fait dans le secteur sud-ouest du lac Orford, nous notons que ces enclaves se remplissent rapidement.

Priorité 2012   No. 2  Enclaves-bassins de sédimentation.      

Nous voulons, avec votre aide, en 2013, mesurer l’eau ainsi captive et les boues qui s’accumulent pour anticiper les effets de leur débordement éventuel dans le lac.   Ces bassins se remplissent rapidement. Il est plus que temps d’analyser le tout.   Ci-joint la demande de participation d’Austin à ce projet.

2.    Érosion contrôlée à la grandeur du bassin versant.  Nous savons tous que l’érosion provenant des propriétés riveraines n’est qu’une faible proportion de l’érosion totale qui remplit nos lacs.  Les fossés existants et les nouvelles routes, les nouveaux fossés et les espaces réservés à la construction de nouvelles propriétés sont les plus importants contributeurs au charriage de sédiment.   Nous voudrons nous associer à vous et aux municipalités voisines pour que se fasse un bon entretien du réseau de fossés actuels et une gestion adéquate des sites sur lesquels se fait de la construction selon les meilleures pratiques.

Priorité 2013  No. 3  Se doter via une action concertée (les municipalités de l’Ouest de la MRC) pour adopter et faire appliquer de façon uniforme l’aménagement de nouveaux fossés, de nouvelles routes et l’entretien des fossés existants.

3.    Protection du lac.  Pose, entretien et retrait des bouées.  Nous avons posé, enlevé et entretenu les bouées qui rappellent la vitesse aux conducteurs d’embarcation à moteur sur le lac Orford comme à chaque année.  Ainsi nous achetons bon an mal an le matériel requis. Malheureusement nous perdons bon an, mal an, quelques pesées, cordes et petits ballons de repérage (dans certains cas, il s’agit de vol).  Bon an, mal an, plus de 100.00$ sont consacrés à cette fin.   

Priorité  2013  No. 4   Nous continuons de réclamer que l’on reconnaisse dans le plan d’urbanisme et éventuellement dans le SAD de la MRC, le lac Orford comme un réservoir d’eau potable et de le doter conséquemment d’un statut de bien collectif à protéger. Nous apprécierions votre soutien. 

4.    Suivi serré des installations septiques. Toute information pertinente sur le niveau de mise aux normes des installations septiques sera toujours appréciée.  Notre collaboration vous est acquise.

Priorité 2013   No. 5   Poursuivre le travail de repérage et de correction des installations déficientes avec la collaboration de la municipalité.  Sans frais spécifique.

5.    Bernaches et leurs fientes.  Nous sommes toujours préoccupés par la présence de bernaches sur les rives de notre lac.  Il y a 6 ans, il n’y en avait pas.  En 2010,  nous avons cherché à décourager ces volatiles en période de nidification.  Cela semble avoir partiellement fonctionné puisque nous avons vu au plus fort de l’été 6 bernaches sur le lac.  La population de canard nous semble stable. Nous ne voyons pas de citoyens les nourrir, mais cela ne veut pas dire que cela ne se fait pas. 

Priorité 2013  No 6   Outiller les riverains qui le désirent d’un ruban (nom commercial = Flash Tape) qui est efficace pour décourager les bernaches de brouter et de couvrir de fiente nos terrains découverts.  Une source de coliformes fécaux. Nous avons testé avec un réel succès la formule en 2012.

6.    Barrage réparé.  La municipalité d’Austin et d’Eastman entendent refaire le barrage à l’exutoire du lac.  Nous voudrons suivre les travaux et nous assurer que le niveau d’eau ne mette pas en danger l’usage établir, la végétation et la faune. 
La qualité de l’étanchéité et les outils de gestion des niveaux une fois l’ouvrage complété, sont au cœur de nos préoccupations. 

Priorité 2013 No 7  Participer au suivi des travaux du nouveau barrage du lac Orford     .

Comme vous le voyez, mesdames et messieurs membres du conseil et de l’administration municipale, membres du CCE, nous avons posé plusieurs gestes pour protéger notre bassin versant. Conformément aux orientations prises par Austin, nous avons fait bon usage de la subvention de 550.00$ de 2011 et réclamons la subvention 2012 au montant de 550.00$.  Vous trouverez en documents ci-joints, les factures d’une partie des diverses dépenses de 2012. 

 

Encore une fois, nous vous remercions de votre support et demeurons à votre disposition pour répondre à vos questions. Sachez que le montant de 550$ que vous nous allouez, sert à toute la communauté et sa valeur monétaire est sûrement multipliée 2 ou par 3 par l’effet de notre bénévolat.  Vous donnez un bon momentum à la gestion de l’environnement.  Le lac Orford ne s’en porte que mieux. 

 

Nos remerciements à votre personnel. 

Au nom de tous les membres de l'APELOR.

Jean Pouliot

Président de l’APELOR pour l’exécutif de l’APELOR

Eastman, décembre 2012

Comments