Bilans annuels‎ > ‎

Bilan annuel 2013

Voici notre rapport annuel à l’attention du conseil de ville de la municipalité d’Austin dans le cadre de notre demande de subvention 2013 et de l’engagement d’Austin à nous appuyer en 2013. 

1.    Tests de la qualité de l’eau.  Nous avons procédé aux tests d’eau, principalement les tests sur la présence de coliformes fécaux et mesuré le taux de phosphore.  Nous concluons encore cette année que la qualité de l'eau du lac Orford demeure très bonne et propice à la baignade sans crainte et restrictions dans tous les points du lac. Nous notons depuis 3 ans une amélioration probablement suite aux efforts pour corriger les installations septiques non conformes.  Les premiers tests sont très bons, ceux de septembre reflètent la présence des humains autour du lac durant l’été.  Vous trouverez ci-joint les résultats 2013.

À cause des fortes pluies que l’on connaît d’année en année et du développement immobilier important qui se fait dans le secteur sud-ouest du lac Orford, dans le territoire de la municipalité d’Eastman, nous demeurons préoccupés par les hausses subites du niveau du lac et par la progression des deltas de sédiments à certaines embouchures de ruisseaux et des charges de phosphore qui sont conséquemment charriées.  Le nouveau barrage devrait aider à régler cela, en autant que le tout soit finement géré.   Nous reviendrons sur ce point.

Priorité 2014  No 1.  Poursuivre en 2014 l’analyse de l’eau du lac Orford selon la méthode convenue.  Ces activités sont financées en partie par votre subvention annuelle à l’APELOR.

2.    Protection du lac.  Pose, entretien et retrait des bouées.  Nous avons posé, enlevé et entretenu les bouées et panneaux de signalisation qui rappellent la vitesse aux conducteurs d’embarcation à moteur sur le lac Orford comme à chaque année.  Ainsi nous achetons bon an mal an le matériel requis, car nous perdons bon an, mal an, quelques pesées, cordes et petits ballons de repérage (Act of God ou vandalisme).  Bon an, mal an, ± 150.00$ sont consacrés à cette fonction.   

Priorité  2014  No. 2   Nous continuons de réclamer que l’on reconnaisse dans le plan d’urbanisme et éventuellement dans le SAD de la MRC, le lac Orford comme un réservoir d’eau potable et de le doter d’un statut de bien collectif à protéger. Nous aimerions échanger avec vous à ce sujet. 

3.    Suivi serré des installations septiques. Nous aimerions savoir quelles sont vos intentions à ce sujet.  Nous avons cru comprendre que vous entendiez agir dans ce domaine.  Notre collaboration vous est acquise.

Priorité 2014   No. 3.  Poursuivre le travail de repérage et de correction des installations déficientes avec la collaboration de la municipalité.  Sans frais spécifique.

4.    MMA, voie ferrée et réclamation des municipalités de l’information sur les substances transportées sur la voie ferrée.  Nous appuyons vos demandes pour obtenir en temps réel l’information sur les substances transportées et puisque nous sommes directement concernés, nous désirons être bien informés.

Priorité 2014  No. 4  Nous désirons que les deux municipalités d’Austin et d’Eastman avec l’APELOR et possiblement l’ARPELA conviennent de mécanismes de communication efficace sur le devenir de MMA et l’utilisation de la voie ferrée.

5.    Barrage refait.  Nous avons déjà signifié à Eastman notre grand intérêt à suivre le déroulement de la construction du barrage et on nous a assuré d’une présence au comité de suivi.  Nous sommes évidemment concernés par le brassage de sédiments que cela va occasionner et par la protection du niveau du lac pendant les travaux.
Nous avons connu cette année une crue exceptionnelle qui a fait que le lac a dépassé tous les niveaux observés pendant les 30 dernières années pendant quelques jours.

Priorité 2014 No 5.  Le suivi de la construction du barrage du lac Orford     Convenir du niveau de l’eau pour les usagers et des mécanismes de régulation de ce niveau lors de fortes crues.

6.    Étude sur les enclaves.  Nous avons avec votre aide et subvention spéciale mené à terme l’étude sur les sédiments accumulés dans les enclaves le long de la voie ferrée.  Les conclusion sont bonnes en ce qui a trait aux huiles lourdes, encore imprécises concernant le créosote accumulé et sa dispersion dans la masse des sédiments accumulées.

 

Priorité 2014   No. 6  Enclaves et sédiments accumulés.    Comme vous le savez, nous avons mené à terme l’étude sur les dites enclaves et il nous reste à en tirer les bonnes conclusions et actions à initier.

7.    Érosion contrôlée à la grandeur du bassin versant.  Nous savons tous que l’érosion provenant des propriétés riveraines n’est qu’une faible proportion de l’érosion totale qui remplit nos lacs.  Les affluents et les fossés sont les principaux convoyeurs de ces substances.
Il s’est produit un incident avec un propriétaire terrien en haut de l’autoroute 10.  L’inspecteur municipal d’Austin, M. Nichols a été impliqué dans le dossier, mais nous n’avons jamais eu de nouvelles des gestes posés, des actions correctrices réclamées et réalisées et de l’assurance que cela ne se reproduirait pas par l’intimé.

Priorité 2014  No 7  Lorsqu’un incident se produit nous aimerions être dans la chaîne d’information sur les gestes posées par la municipalité, car le dommage. (la pollution) est publique même si la source est privée.

 

 

Comme vous le voyez, mesdames et messieurs membres du conseil et de l’administration municipale, membres du CCE, nous avons posé plusieurs gestes pour protéger notre bassin versant. Encore une fois, nous vous remercions de votre support et demeurons à votre disposition pour répondre à vos questions. Sachez que le montant que vous nous allouez, sert à toute la communauté et sa valeur monétaire est sûrement multipliée 2 ou par 3 par l’effet du bénévolat.  Avec l'engagement acquis de la municipalité d'Eastman et d’Austin, nous allons poursuivre notre mission. 

 

Nous sommes très heureux des orientations prises par le conseil heureusement réélu et de bon nombre de gestes posés en 2013 par le conseil de la municipalité d’Austin et de votre administration.  Les développements domiciliaires se font très souvent dans l’improvisation et ainsi fragilisent les joyaux que sont nos lacs comme le lac Orford.  Nous souhaitons qu’avec votre leadership, les municipalités se concertent pour encadrer le développement domiciliaire, que les règles respectées et les sanctions des délinquants, si délinquants il y a, soient significatives comme vous l’avez fait avec le propriétaire riverain du lac Memphrémagog qui a de manière éhontée, coupé des arbres dans la zone riveraine. 

Nous vous encourageons à ainsi agir énergiquement dans la protection de l’environnement.  Le lac Orford ne s’en porte que mieux.  Nos remerciements à votre personnel. 

 

Au nom de tous les membres de l'APELOR.

Jean Pouliot

Président de l’APELOR pour l’exécutif de l’APELOR

Eastman, Janvier 2014

Comments