PV AGA 2018

Procès-verbal de l’Assemblée générale annuelle 2018

de l’Association pour la protection de l’environnement du Lac Orford

 

tenue dimanche le 10 mai 2018 à 9h00

à la salle Missisquoise

25 rue Missisquoi à Eastman


Étaient présents les membres du CA : Ronald J. McRobie, Carol Boivin, Luc Pellerin,  Danielle Bergeron, Richard Carter , Sylvie Lacombe ainsi qu’un quorum des membres riverains en règle.


1.            Constat du quorum et ouverture de l’assemblée générale à 9h10 prononcée par le président du Conseil, Ronald J. McRobie, lequel agit comme président d’assemblée d’après les règlements de l’APELOR


2.            Lecture et adoption de l’ordre du jour. Il y a modification à l’ordre du jour puisque M Luc Pellerin ne terminera pas son mandat de deux ans. Il y aura donc 4 postes en élection au lieu de 3 : celui  réservé au Comité des citoyens du lac Orford, celui réservé à Orford sur le lac, celui réservé à Austin et un autre d’une ou l’autre municipalité. La proposition d’adoption est faite par M. Gaston Longval et secondée par Richard Carter. Adopté à l’unanimité


3.            Lecture et adoption du procès-verbal de 2017. Lecture du Procès-verbal de 2017 faite par Mme Danielle Bergeron. La proposition d’adoption est faite par Carol Boivin et secondée par Richard Carter. Adopté à l’unanimité.


4.            Présentation des réalisations 2017-2018. M. Ronald J. McRobie en fait la présentation.

Il informe l’assemblée qu’un rapport annuel est remis tous les ans à la municipalité d’Eastman et d’Austin faisant état des réalisations. Les rapports des années précédentes sont accessibles sur le site internet de l’APELOR, de même que l’ensemble des résultats des analyses des tests d’eau réalisées annuellement.

À l’été 2017, nous nous sommes préoccupés de la présence  de plantes envahissantes et notamment du myriophylle à épi dans de nombreux lacs du Québec et plus particulièrement dans plusieurs lacs d’Eastman, d’Austin et de notre région. Nous avons assisté à des conférences sur le sujet et le sujet a été à l’ordre du jour du CEE d’Eastman et à celui d’Austin. C’est la raison qui nous a poussés à demander en septembre 2017 aux deux municipalités de restreindre leurs accès au lac à la baignade seulement, puisqu’il n’y a pas de surveillance de mise à l’eau, ni de station de lavage des bateaux. M McRobie et Mme Danielle Bergeron ont rencontré les maires Mme Maillé et M Laramée en janvier 2018 afin de leur faire part de nos inquiétudes et de leur exposer nos principaux arguments. Nous avons reçu une réponse négative en mai nous informant qu’une caméra sera installée et qu’un registre volontaire sera mis à la disposition des utilisateurs du point d’eau d’Austin.

Les autres réalisations 2017-2018 sont notamment la pose et le retrait des bouées limitant la vitesse et les tests d’eau aux 11 stations habituelles.

De plus, la municipalité d’Austin finalisera les travaux correctifs  jugés nécessaires dans les fossés du côté Austin à l’été 2018 et nous fournira son rapport.

Finalement RAPPEL fera l’inventaire des plantes aquatiques du lac en juillet-août 2018 et nous remettra un rapport détaillé. Les deux municipalités défraieront les coûts de ce projet à parts égales.

5.            Approbation des états financiers de l’année se terminant le 31 octobre 2017 M Carol Boivin en fait la présentation. La proposition d’adoption est faite par Richard Carter et secondée par  Sylvie Lacombe.


6.            Période de questions

·                     M Robert Fortier suggère de demander une cotisation annuelle à nos membres afin de disposer d’un fonds adéquat pour mener à terme différents projets. Il nous suggère aussi de demander par écrit au  Ministère des Transports que lors du nettoyage des fossés, le travail soit bien fait afin d’éviter que des sédiments se retrouvent dans le lac par leurs ponceaux.

·                     M Luc Pellerin suggère que les propriétaires de terrains où une mise à l’eau est possible bloquent ou contrôlent ces accès au moyen d’une chaîne avec un cadenas. Quelques-uns le font déjà.

·                     Mme Sylvie Lacombe fait remarquer que la mise à l’eau de kayaks, canot ou des équipements de plongée sous-marine doit aussi être contrôlée.

·                     Mme Debbie McRobie suggère que nous participions au journal le Trait d’union d’Eastman tout comme les lacs d’Argent et Stukely le font à chaque parution.

·                     M Barbieri suggère que nous tenions une activité annuelle de financement pour tous les membres de l’APELOR afin de créer des liens entre tous les membres.

·                     A la demande de M Jean Pouliot, M Richard Carter fait un compte rendu sur sa présence au CCE d’Eastman. En plus, d’être informé sur les différents projets sur le territoire et les travaux permis dans les zones humides, il apprend beaucoup sur les bassins versants et la santé des lacs en général. C’est une expérience très positive.


7.            Élection du conseil d’administration de l’APELOR pour quatre postes à combler. Selon les Règlements, une personne d’Austin doit obligatoirement être élue, une du Comité des citoyens du lac Orford, une d’Orford sur le lac et l’autre peut venir de l’une ou l’autre des municipalités. Trois personnes ont manifesté leur intérêt à continuer de faire partie du Conseil et ont été réélues. Il s’agit de Mme Danielle Bergeron d’Austin, de M. Ron McRobie du Comité des citoyens du lac Orford et de M Carol Boivin d’Orford sur le lac. M Éric Larochelle d’Eastman a été élu sans opposition comme membre d’une des deux municipalités. Le conseil d’administration, tel qu’établi dans les règlements, décidera qui assume les diverses fonctions.

Levée de l’assemblée

Rédigé par Danielle Bergeron, secrétaire du conseil d’administration de 2017-2018.

Comments