Questions-Réponses sur l'ostéopathie


-      Quand consulter un ostéopathe ?

 

L’ostéopathie traite les troubles fonctionnels en recherchant leurs origines. C’est avant tout une thérapie de prévention mais elle peut agir sur tous les grands systèmes du corps :
- le système orthopédique et locomoteur : entorses, tendinites, lombalgies, dorsalgies, costalgies, cervicalgies, douleurs articulaires, scolioses, pubalgies, douleurs coccygiennes, douleurs maxillaires…
- le système neurologique : névralgies cervico-brachiales, intercostales, faciales, d’Arnold, cruralgies, sciatiques…
- le système cardio-vasculaire : troubles circulatoires des membres inférieurs, congestion veineuse, hémorroïdes, oppressions…
- le système digestif : ballonnements, colites, constipation, digestion difficile, gastrites, acidité gastrique..
- le système génito-urinaire : douleurs et dysfonctions gynécologiques, cystite, stérilité fonctionnelle, trouble de la fonction sexuelle, énurésie, suivi ostéopathique de la grossesse..
- le système ORL et pulmonaire : rhinites, sinusites, vertiges, bourdonnements, céphalées, migraines…
- le système neuro-végétatif : états dépressifs, d’hypernervosité, anxiété, stress, troubles du sommeil, spasmophilie…
- les séquelles de traumatismes : fractures, entorses, chutes, accidents de voiture.

 

-      Est-ce douloureux ?

 

De manière générale, les techniques ostéopathiques ne sont pas douloureuses, cependant, le thérapeute peut être amené à manipuler une zone sensible.

 

-      L’ostéopathe fait-il systématiquement craquer les vertèbres ?

 

Non. L'ostéopathe utilise la méthodologie la plus appropriée à votre cas. Le craquement vertébral n'est pas systématique et même dans certains cas il peut être contre-indiqué. Si vous avez une appréhension, n'hésitez pas à en parler à votre thérapeute. Il dispose de plusieurs autres techniques douces pour rééquilibrer les structures du corps.

 

-      Combien de séances sont nécessaires pour aller mieux ?

 

Un soulagement apparait généralement dès la première consultation. Pour certaines pathologies une séance peut d’ailleurs suffire, cependant cette situation idéale n’est pas toujours envisageable, il faudra parfois une 2nde voire une 3e séance pour soulager durablement le patient et trouver la cause de départ.

 

-      A partir de quel âge peut-on voir un ostéopathe ?

 

L’ostéopathie est indiquée à tout âge, dès la naissance, moment où le crâne subit de fortes contraintes. Plus la consultation est précoce, plus on pourra lutter contre les effets de l’accouchement. Les os du crâne vont fusionner au fur et à mesure que le bébé grandit.

Il est bien sûr possible de consulter tout au long de la vie d’enfant, d’adolescent ou d’adulte. Une personne âgée pourra également consulter mais l’ostéopathe prendra quelques précautions car certains phénomènes de déminéralisation ou de fragilisation du squelette feront qu’il devra adapter sa pratique et ses techniques.

 

-      Que signifie « D.O. » ?

 

Au cours de sa formation, un étudiant en Ostéopathie doit passer régulièrement des examens écrits et oraux. En fin de cursus, il est d'abord certifié en Ostéopathie (C.O.), puis il devient diplômé d'Ostéopathie (D.O.) suite à la rédaction et à la soutenance publique d'un mémoire. Ce mémoire ne peut être soutenu qu’après avoir suivi une formation d’au minimum 5 années.

 

-      L’ostéopathie est-elle remboursée ?

 

Notre pratique n'est aujourd'hui pas remboursée par les organismes de sécurité sociale. En revanche de nombreuses mutuelles remboursent en partie ou en totalité les consultations. Ainsi n'hésitez pas à vous renseigner auprès de  votre organisme.