Ostéopathie et grossesse


L'ostéopathie pendant la grossesse

Pendant la grossesse, la future maman subit des modifications physiologiques et mécaniques.

Ces transformations peuvent entraîner des troubles fonctionnels ou augmenter l’intensité de troubles déjà présents avant la grossesse.

L'ostéopathie peut aider et accompagner la femme enceinte lors de cette transformation.

L'ostéopathie durant la grossesse a 2 objectifs:

  1. Soulager les désagréments et douleurs liés à la grossesse, tels que (liste non exhaustive) :

- troubles digestifs (nausées, reflux, vomissements,…),

- douleurs lombaires, dorsales, cervicales, douleurs de type sciatique ou cruralgie,

- douleurs au niveau du bassin, du pubis et du coccyx,

- troubles circulatoires (jambes lourdes, hémorroïdes…)

- maux de tête, migraines

- fatigue, déprime, stress

     2.  Participer à l'adaptation posturale de la mère autour du foetus dans une dynamique de confort et de prévention.

L'harmonie du foetus et son confort dépend essentiellement de l'équilibre de l'organisme maternel. L'ostéopathe permet à l'enfant d'effectuer sa croissance dans un environnement propice et harmonieux.

Il faut aussi souligner qu’un suivi ostéopathique peut contribuer à compléter une préparation pour que l’accouchement se déroule le plus confortablement possible pour la maman et le bébé.

L’ostéopathie ne dispense en aucun cas des visites obstétricales conventionnelles et de la préparation à l’accouchement prévue par les sages-femmes.


L’ostéopathie après l’accouchement 

Après l'accouchement, c'est un changement physique et neuroendocrinien brutal qui se produit. L'ostéopathe va aider la maman à retrouver son équilibre physiologique, notamment en cas de maux de dos (particulièrement en cas de péridurale), de douleurs cicatricielles (dans le cas de césarienne, d’épisiotomie ou de déchirure), de fatigue intense ou de déprime passagère (baby-blues).

Il est également recommandé de consulter un ostéopathe avant la rééducation périnéale afin d’optimiser l’efficacité du travail de rééducation effectué par la sage-femme ou le kinésithérapeute, car il serait vain de remuscler un périnée sur un bassin asymétrique.

De par l’influence hormonale, il est préférable d’attendre entre 1 mois et demi et 2 mois après l’accouchement afin d’obtenir un travail ostéopathique efficace.