Les techniques ostéopathiques


L’ostéopathie est une approche thérapeutique exclusivement manuelle.

Lors d’un traitement ostéopathique, différentes techniques seront utilisées dans le but de corriger et de prévenir des pertes de mobilité de l’ensemble des structures du corps, à l’origine des douleurs ou gênes rencontrées.

 

Les techniques employées varient selon le patient, de son ou ses motifs de consultation, de ses antécédents, de son âge, …

Une même douleur, par exemple, sera appréhendée et traitée de manière différente chez 2 patients.

L’ostéopathe s’adapte donc à chaque patient.

 

 

Les techniques ostéo-articulaires : elles s’appliquent aux articulations et varient en fonction du tissu travaillé. On distingue :

 

- les techniques structurelles, qui appliquent des forces qui s’opposent à la dysfonction pour la corriger. Elles sont non douloureuses et peuvent être associées à un bruit de craquement articulaire. En aucun cas, nous « remettons en place » des os, mais nous restaurons une conformité de contact au niveau des surfaces articulaires.

 

- les techniques myotensives, qui font appel à la force du patient pour faire cesser un spasme musculaire.

 

- les techniques fasciales : les fascias sont des membranes fibreuses qui recouvrent ou enveloppent une structure anatomique (fibres musculaires, muscles, organes). Ces techniques  permettent une meilleure mobilisation des tissus les uns par rapport aux autres.

 


Les techniques viscérales : elles permettent le relâchement des points d’attaches des viscères et des organes, et donc de rétablir une mobilité maximale à ces organes et viscères.

 

 

Les techniques crâniennes : elles s’appliquent aux structures et aux fonctions de la sphère crânienne. Ce sont des techniques utilisées pour soulager les tensions du crâne, de ses articulations, de la dure-mère et des nerfs crâniens. Elles sont très utilisées pour les nourrissons mais peuvent s'appliquer et être bénéfique à toute personne.