LES ORIGINES‎ > ‎

UNE DEMARCHE MANIFESTE

EXPERIMENTER LES DIFFERENTES FORMES DE CULTURE POUR EN COMPRENDRE LES EFFETS… 


SANS AUCUN PREJUGE

La cohabitation des différentes formes de culture permettra concrètement de les comprendre et de les différencier. Dès que cela sera possible, les légumes seront produits par ces différentes formes, au même moment. Chacun pourra ainsi gouter la différence et faire progresser l’expérimentation pour atteindre les qualités gustatives et nutritives attendues.

Ces différentes formes ont toutes leur spécificités et méritent d’être considérées parce qu’elles répondront ensemble, par leur complémentarité, à la complexité de la culture urbaine.
Il existe aujourd’hui 5 grandes composantes :


1 // HYDROPONIE

Culture de plantes réalisée sur un substrat neutre et inerte (de type sable, pouzzolane, billes d'argile, laine de roche etc.). Ce substrat est régulièrement irrigué d'un courant de solution qui apporte des sels minéraux et des nutriments essentiels à la plante.


2 // AEROPONIE

Les fonctions de support et d'approvisionnement en eau et en éléments nutritifs, habituellement remplies par le sol, sont assurées par des « supports de plantes », généralement en matière plastique, et par des vaporisations permanentes (brouillard) de solutions nutritives à base de sels minéraux tournant en circuit fermé au moyen d'une pompe


3 // AQUAPONIE

Culture de végétaux en « symbiose » avec l'élevage de poissons.


4 // CULTURE EN BAC A BASE DE SUBSTRAT


5 // CULTURE EN TERRE PLEINE AUTOREGENEREE



Et différents leviers les différenciant encore :
- Lumière naturelle ou artificielle ?
- Exposition à la pluie ou non ?
- Quelle nourriture/engrais pour les substrats, l’hydroponie et les terres pleines ?


AU FIL DES SAISONS, ces moyens et leviers seront activés comme pour en recenser les effets et en comprendre toute la complexité. Cette expertise sera ensuite partagée (expositions, publications, site internet) pour permettre à toute autre expérimentation d’en bénéficier.